[BD] Stern, tome 1: Le croque-mort, le clochard et l’assassin

stern

Synopsis:

1880 au Kansas. Elijah Stern, croque-mort local, mène une existence calme et solitaire jusqu’au jour où on lui demande de pratiquer l’autopsie d’un homme trouvé mort dans un bordel. S’improvisant médecin légiste, il découvre que la mort n’est en rien naturelle et se trouve impliqué, malgré lui, dans une véritable enquête. Mais Stern n’imagine pas encore que les clés de cette affaire sont à chercher dans son propre passé…

Mon avis:

Cherchant une nouvelle BD à me mettre sous la dent, j’ai entendu parler de Stern pour sa nomination du Prix des libraires de bande-dessinée au même titre que Tyler Cross et comme j’ai bien aimé celle-ci, je n’ai pas hésité. Il faut dire aussi que son graphisme a suffi à mon convaincre à lui tout seul.

Stern est un héros atypique et pour cause, c’est un croque-mort et comme tous les croque-morts, il n’est pas apprécié par son entourage.

Je vais vous détromper tout de suite, nous ne sommes pas dans un Lucky Luke. Ici, l’ambiance est plus sombre, plus torturée. Stern a un passé peu reluisant. Nous sommes dans une époque proche de la guerre de Sécession, la guerre a pris fin mais les deux camps sont toujours en conflit. Le passé de tous regorge de squelettes et Stern n’y échappe pas.

Dès les premières pages, nous assistons à un massacre. On est irrémédiablement touché. Notre empathie est mise à l’épreuve. Nous reconnaissons un Stern enfant et apeuré. Impossible de ne pas le reconnaître; son apparence est tellement caractéristique!

Et puis, il y a une ellipse de temps. L’histoire démarre doucement. Un homme est retrouvé mort. A priori, il serait mort des suites de son alcoolisme mais notre héros reconnaît les traces d’un meurtre. A partir de là, tout s’enchaîne.

Une enquête policière est improvisée dans laquelle Stern trouve un compagnon d’infortune.

Au delà de l’histoire, j’ai surtout été émue par les personnages et en particulier, celui d’Elijah Stern. C’est une personnalité tragique. Il n’a pas forcément choisi son métier. On sent qu’il le fait par volonté de rédemption. Personne d’autre ne le ferait ou ne l’aide dans sa tâche mais il le fait tout de même envers et contre tout. Ca force le respect.

Il est intelligent mais plutôt que de se servir de son cerveau pour s’élever au-dessus de la masse, il reste au niveau de ses comparses. Ce que je trouve beau, c’est le fait que le seul plaisir qu’il s’accorde, c’est la lecture. Il m’émeut dans ces moments-là. Je ressens cette impression qu’il pourrait avoir tellement plus, une vie tellement meilleure mais qu’il se la refuse. Il vit avec un oeil au-dessus de lui et je me demande si on en saura plus sur son passé dans les tomes suivants. Je l’espère.

Visuellement, le graphisme m’avait déjà convaincue. Il est doux, les couleurs choisies correspondent à l’atmosphère dégagée par le récit.

Ce premier tome est donc une réussite. Il me tarde de connaître la suite.

7 réflexions sur “[BD] Stern, tome 1: Le croque-mort, le clochard et l’assassin

  1. Pingback: Stern tome 1 : le croque-mort, le clochard et l’assassin | Les lectures de Caro

      • J’en lis très peu en fait. Étant plus jeune, j’ai lu les classiques (Tintin, Astérix, Boule et Bill, Léonard, Gaston, etc.) mais j’ai délaissé le monde de la BD depuis longtemps. Je commence tout juste à m’y remettre😉 J’aime beaucoup la BD Holmes (1854/1891) par exemple et comme je lis principalement des polars et thrillers, je pense que Stern correspondrait tout à fait à mes goûts.

        • Je suis comme toi. Je me suis remise aux bds que depuis quelques années. Meme encore maintenant, je n’ai tendance à aller que vers les classiques. Du coup, je suis super exigeante dans ce que je recherche pour une bd

  2. J’ai beaucoup aimé « Undertaker », qui est aussi une BD western avec pour héros un croque-mort, et je pense que « Stern » la rejoindra un de ces jours dans ma bibliothèque ^^

    • J’ai bcp entendu parler d’Undertaker mais je ne savais pas de quoi ça parlait. Je savais que je voulais la tenter, du coup, car c’est aussi Dargaud qui l’édite mais maintenant, je comprends pourquoi ils mettent les deux en parallèle🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s