Les jumeaux Tapper, tome 1: Tous les coups sont permis – Geoff Rodkey

couverture

Synopsis (Sortie le 7 avril 2016):

Claudia et Reese sont des jumeaux de 12 ans. Ils se font la guerre et Claudia soutient que c’est elle la gagnante car, entre autres, elle a réussi à lui mettre un poisson dans son sac à dos et à détruire une de ses planètes dans Minecraft.

Mon avis:

Je remercie Nathan-Lire en Live pour ce partenariat.

Lorsque j’ai commencé ce roman, j’avais une appréhension, c’est que cela soit trop « jeune » à mon goût. Verdict: je ne me suis pas ennuyée une seule seconde!

Ce roman est présenté à la manière d’un journal avec du scrapbooking, des dessins, des captures d’écran… Tout cela fait que le roman est vivant et qu’on le lit comme on regarde un épisode de Malcolm. Sensation aidée par le fait que le frère de notre héroïne Claudia s’appelle également Reese.

Tout commence de manière anodine lorsqu’un pet se fait sentir à la cantine et que Reese met la honte à Claudia en faisant croire que ça vient d’elle. A partir de là, c’est la guerre entre eux. Une guerre qui aura pour victimes collatérales des manteaux, un sac et des soldats virtuels.

J’ai ri mais ri! Je ne l’aurais pas cru mais c’est raconté avec tellement de peps, tellement de drame qu’on se prend au jeu. De plus, les captures d’écran jouent énormément et j’ai ri devant le ridicule de certaines situations. C’est tellement loufoque et d’imaginer les scènes en vrai, c’est totalement impossible de rester de marbre.

Mais à côté de cela, Geoff Rodkey aborde un thème qui me tient à coeur et vous avez pu le constater dans certaines de mes dernières chroniques, celui du cyberharcèlement. Bien sûr, il se met au niveau d’enfants de douze ans. Le drame ne va pas bien loin mais justement, comme Jennifer Mathieu et Cole Gibsen l’ont montré avant lui, il nous fait comprendre que peu importe la gravité de l’action, peu importe les intentions de son auteur, il n’en reste pas moins que les actes ont des conséquences. Ces suites ne peuvent pas être mesurées ou quantifiables à l’avance, elles sont susceptibles d’échapper à notre contrôle à tout moment et c’est pour cela qu’il faut bien faire attention avant de poster quoi que ce soit les réseaux sociaux. On ne dira jamais assez le danger qu’ils représentent.

En l’occurrence, les jumeaux apprennent de leurs erreurs a posteriori et les regrettent amèrement. Il n’y a pas de petitesse quand il s’agit de poster une vidéo ou une photo sur un réseau.
Il n’y a pas d’âge non plus. Justement, le danger existe même quand on est jeune et augmente à mesure que les agresseurs sont plus âgés.

Cette parenthèse fermée, j’ai apprécié la manière d’écrire de l’auteur. Il va droit au but. Il sait comment exprimer les choses pour que ce soit percutant et toucher tous les publics. Les personnages des parents bien qu’en retrait car absents physiquement de l’histoire m’ont beaucoup fait rire car ils sont totalement largués mais largués dans le bon sens. Idem pour les vengeances de Claudia et les réactions de Reese. C’est décalé, c’est déjanté. Une vraie bouffée d’air!

Sur le thème du cyberharcèlement/ harcèlement scolaire, retrouvez mon avis sur:
Life unaware de Cole Gibsen: sur ce lien.
The truth about Alice de Jennifer Mathieu: sur ce lien.

Lire en Live

2 réflexions sur “Les jumeaux Tapper, tome 1: Tous les coups sont permis – Geoff Rodkey

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s