Saga Slow burn, tome 3: Enfin réunis – Maya Banks

couverture

Synopsis:

Zach travaille chez les frères Devereaux. Il passe devant un tableau qui lui rappelle un endroit secret et son amour de jeunesse, Gracie. Il décide de la rechercher et retrouve une femme blessée qui croit qu’il l’a abandonnée toutes ces années. Les ennemis de Zach se servent d’elle pour atteindre Zach. Il doit la sauver et regagner sa confiance et son amour.

Mon avis:

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Ce tome se concentre sur Zach, le garde du corps et ami de Beau. Il était plutôt discret dans les tomes précédents et du coup, je ne m’attendais pas à ce qu’il ait un tome pour lui.

J’ai beaucoup apprécié d’apprendre à le connaître. Zach est une force de la nature. Issu d’une famille aisée, au lycée, il était quaterback et était promis à une carrière professionnelle exceptionnelle dans le football américain. Et puis, il a rencontré Gracie et ses projets se sont centrés autour d’elle et du futur qu’ils imaginaient ensemble. De quatre ans son aîné, leur amour est toujours resté platonique. Romantiques comme ils étaient, ils voulaient attendre d’être mari et femme avant de consommer leur union. Un jour, elle a disparu et il n’a plus jamais été le même.

Enfin réunis? est comme vous vous en doutez, l’histoire de leur réunion qui se fait douze ans après les faits.

C’est également la conclusion de la trame sous-jacente des premiers tomes, liée aux ennemis des Devereaux. A mon grand regret, je dois avouer que je ne sais même plus de quoi est né cet antagonisme.

Si ce tome se dévore comme un petit pain, à l’instar de ses grands frères, j’ai néanmoins des bémols à déplorer.

Tout d’abord, le personnage de Gracie: je n’ai pas adhéré à ses réactions. J’ai trouvé qu’elle était plutôt immature. Cela est peut-être voulu exprès dû au fait que sa mentalité serait coincée douze ans avant mais toujours est-il que j’ai eu envie de la secouer comme un prunier. Elle veut dire qu’elle a avancé mais pour moi, elle n’a pas bougé d’un iota et à partir de là, qu’elle assume un peu ses sentiments au lieu de se braquer et de refuser toute aide, bigre!

Ensuite, la conclusion de la rivalité: à mon sens, elle est trop facile alors que ça fait deux tomes que ça traîne. Il suffit que Gracie arrive et hop, tout est dénoué. J’accepte les happy ends, oui, mais là, je lève les yeux au ciel.

Enfin, le récit était déjà complet en lui-même. Je me disais que pour une fois, on n’avait pas de scène de sexe superflue. Bim, Maya Banks trouve le moyen d’en écrire une qui est à mes yeux, parfaitement inutile.

Trois points négatifs qui font que ce tome n’est pas mon préféré de la saga.

Heureusement, des indices gros comme une maison me font penser que le prochain tome, très certainement consacré à Eliza, devrait pimenter les choses et être mieux.

Retrouvez mon avis sur:
– Le 1er tome: Protège-moi.
– Le tome 2: Sous ta protection.

hugo

Publicités

2 réflexions sur “Saga Slow burn, tome 3: Enfin réunis – Maya Banks

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s