Trilogie Liaison dangereuse, tome 2: Reckless hearts – Sean Olin

couverture

Synopsis (Traduction du résumé par moi. Sortie française prévue):

Que feriez-vous si vous rêviez d’embrasser votre meilleur ami? Jake se pose cette question depuis longtemps et il n’y a pas de réponse facile. Avant que Jake ne puisse faire quoi que ce soit, un nouvel homme entre dans le tableau de manière inattendue. Les tripes de Jake lui disent qu’il y a quelque chose qui cloch au sujet de Harlow mais plus il insiste, plus il pousse Elena dans les bras de Harlow et dans une tragédie que personne n’a vu venir.

Mon avis:

J’attendais cette suite avec impatience, c’est donc avec hâte que je l’ai découverte.

Nous suivons l’histoire de deux points de vue, celui de Jake et celui d’Elena. Tous deux ont grandi ensemble, comme voisins et sont meilleurs amis depuis toujours sauf que Jake est amoureux d’elle sans oser l’avouer par peur de tout gâcher.

L’histoire commence alors qu’il s’apprête à déménager suite au remariage de sa mère avec Cameron, un homme des beaux quartiers. Le bât blesse avec le fils de Cameron, Nathaniel.

Jalousie nous emmenait dans une histoire où un garçon était tiraillé entre deux filles. Ici, l’auteur prend à peu près le même concept en l’inversant et le traite différemment. Elena doit choisir entre un bad boy et un gentil garçon. Oui mais Sean Olin parvient une fois encore à jouer avec nos nerfs.

On n’est pas sur le qui-vive comme dans le tome précédent mais on est angoissé car on se demande à quoi pensent les personnages et pendant un moment, on se demande même qui des deux garçons est le gentil et qui est le méchant. L’auteur sème habilement le doute.

Cependant, ce qui m’a manqué pour adhérer pleinement à cette histoire, c’est le fait que le personnage de Nathaniel ne soit pas plus explicité. On ne comprend pas ce qui le motive. On le devine mais il reste au final plutôt bêtement superficiel. Il manque de complexité.

A part ça, j’ai beaucoup aimé Reckless hearts. Sean Olin a su renouveler son récit avec panache tout en nous donnant une fois encore, une fin à se ronger les ongles. C’est une réussite.

Retrouvez mon avis sur:
– Le 1er tome: Wicked games (Jalousie).

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s