Ugly love – Colleen Hoover

someday

Synopsis (Sortie le 5 novembre 2015):

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

Mon avis:

Je remercie les Editions Hugo et Cie pour m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman.

J’ai commencé cette histoire en sachant que j’allais l’adorer – Colleen Hoover n’a pas son pareil pour nous transporter – mais je ne savais pas à quel point je serais à fond dedans.

L’histoire nous est en majeure partie racontée par Tate, l’héroïne de l’histoire et par Miles.

Alors qu’elle emménage avec son frère Corbin pour finir sa spécialisation, elle fait la connaissance de Miles, un des amis de Corbin et qui se trouve être leur voisin. La romance qui s’annonce vous prendra aux tripes.

Colleen Hoover décrit des personnages qui ressentent tout avec une intensité incroyable. On ressent littéralement la passion qui les anime alors qu’ils s’opposent avec véhémence à ce que leur dicte leur coeur.

Tate est une jeune femme indépendante. Elle sait ce qu’elle veut et où elle va. Pourtant, pour Miles, elle accepte de servir d’objet, d’être traitée moins bien que ce qu’elle mérite. Objectivement, vous auriez envie de la secouer, de lui hurler de reprendre le contrôle de ses hormones mais en même temps, vous vous rendez compte que ce n’est pas que l’appel de la chair qui la pousse sans cesse vers Miles. Elle est portée par quelque chose de plus fort, qui dépasse tout.

Miles a été traumatisé.

Alors, oui, ce thème est redondant dans la littérature New Adult, mais pour une fois, ça ne fait pas de Miles un gros connard. C’est un écorché vif.

Il pense être fort mais on perce sa carapce à jour et on ne voit que sa vulnérabilité. Peut-être que c’est grâce aux points de vue de Miles expliquant son passé mais on tombe amoureuse de lui. Comme ça.

Le « Comment la romance naît » ne m’a pas touchée plus que ça. Par contre, j’ai rêvé avec la manière dont l’auteure écrit les sentiments des personnages. Elle montre que l’amour est une belle chose et en même temps, une arme absolue.

La différence entre l’atrocité de l’amour et sa beauté, c’est que sa beauté pèse beaucoup moins. Elle vous donne l’impression de flotter. Elle vous soutient. Vous transporte. Le beau côté de l’amour vous soulève au-dessus de tout le reste du monde, si haut qu’on n’en voit plus la laideur et en le contemplant d’en haut, on se dit « Je suis bien heureux de me trouver au-dessus de tout ça. »

Colleen Hoover parvient à donner cette image d’amour transcendant digne des contes de notre enfance. Au final, quand on referme Ugly love, c’est avec la certitude qu’on le relira de nombreuses fois. C’est ça la magie de l’auteure.

hugo

12 réflexions sur “Ugly love – Colleen Hoover

  1. J’avais peur au départ que ce soit un peu « déjà vu » mais ton avis me rassure sur ce point ! Je vais le noter parce que d’ici que je le prenne, j’aurai confondu le titre avec d’autres😉

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s