[BD] Jack Sprat Press issue #1

couverture

Présentation de cette nouvelle maison selon sa gentille créatrice, Emily White:

Comme le site Jack Sprat Press le dit, nous recherchons des pensées hors du moule. Nous voulons que tous les artistes se challengent pour donner non pas ce que des stratégies marketing leur disent de produire mais ce qu’ils veulent vraiment créer.

Mon avis:

Pour la création de sa maison d’éditions indépendante Jack Sprat Press spécialisée dans les romans graphiques, les comics et la fiction, Emily White m’a demandé si j’acceptais de participer à son lancement et d’être une de ses partenaires. Parce qu’on partage le même univers et le même goût pour les séries, j’ai accepté cet honneur et donc, tout au long de cette année, je partagerai avec vous mon avis sur les publications de Jack Sprat afin d’aider son implantation et peut-être même de les faire venir en France.

Le premier numéro est inspiré par l’industrie de la musique. Qui ne s’est jamais plaint de cette « musique » formatée qui nous est imposée? Est-ce que vous aussi vous dédaignez la radio pour les vrais, les grands? En rébellion à ce phénomène contre-productif pour l’art, toutes les histoires contenues dans ce numéro sont inspirées par des titres de chansons et nous allons les découvrir.

J’ai découvert il y a quelques années les romans graphiques. Ce numéro en comporte et à côté de cela, mêle BD et fiction, ce qui peut être assez déroutant car déjà, dans la forme, nous sortons du moule.

Les histoires sont courtes, n’occupant pas plus de trois ou quatre pages. Cela peut sembler très court mais en réalité, c’est largement assez pour qu’on soit pris dedans et pour marquer notre esprit. Pourquoi? Car chacune des histoires fait réfléchir à sa manière. Chacune d’elles montre une facette de notre monde, de notre humanité et fait ressortir une sorte de morale.

J’ai particulièrement été touchée par les bandes graphiques de David Robertson. Pas par le design mais par le texte. Il n’y en a pas beaucoup mais l’atmosphère qui en ressort est triste. On se dit qu’on est petit face à l’univers et qu’il suffit de peu de choses pour qu’une vie parte dans une direction. Quand j’ai fini cette histoire, je l’ai relue plusieurs fois pour voir si je ne ratais pas quelque chose, un indice, n’importe quoi qui puisse me faire espérer une autre fin.

Un autre élément qui m’a touchée: Started from the bottom de Silvia Carrus.

Nous avons une autre atmosphère: ici, on sourit. Le dessin ne me plaît pas mais la fable et le message qui en ressortent sont tellement vrais. La vision du monde est sombre, certes, mais quand on y réfléchit, on se rend compte que notre vie est tristement formatée. Tout est réglé, il n’y a aucune place à la créativité ou à la liberté et c’en est oppressant. Mais l’auteure dit tout cela avec légèreté et au lieu de déprimer, on hoche la tête et on rit.

Au final, ce premier numéro est trop court. On en veut plus! J’ai passé un très bon moment avec les artistes réunis par Emily White et j’adhère à sa ligne éditoriale.

Et le must? Vous pourrez lire ce premier numéro gratuitement en le téléchargeant sur le site de Jack Sprat Press.

A savoir: Shannon Messenger, auteure que vous connaissez pour sa saga des Gardiens des Cités perdues, participera à la publication de Janvier.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter (et liker):
– Le site officiel: www.jackspratpress.com
– La page Facebook: https://www.facebook.com/jackspratpress
– Le twitter: https://twitter.com/JackSpratPress

Jack Sprat Press

Tentez votre chance à ce concours!

a Rafflecopter giveaway
//widget-prime.rafflecopter.com/launch.js

2 réflexions sur “[BD] Jack Sprat Press issue #1

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s