Trilogie The testing, tome 2: Independent study (Sous surveillance) – Joelle Charbonneau

couverture

Synopsis:

Cia a survécu au Test mais doit désormais faire face à d’autres menaces. Bien plus subtiles. Bien plus vicieuses. Et surtout à la plus grande d’entre elles : le doute.

Mon avis:

Ce deuxième tome s’ouvre alors que Cia va enfin intégrer l’Université de ses rêves. Seulement…. Elle se souvient. Ou plutôt elle a des flashes, des visions et elle ne sait pas quoi croire. Que faire?

Cia étant ce qu’elle est, son intelligence et son intuition vont encore une fois être mises à contribution dans sa quête de la vérité. C’est là que nous arrivons, alors que Cia est encore dans le brouillard.

Nous retrouvons ici tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier livre. Nous avons cette menace omniprésente qui fait qu’à chaque instant, on se sent oppressé, espionné. On a l’impression de devenir paranoïaque et en même temps, on est rassuré de voir que Cia est toujours sur le qui-vive. Car le moindre relâchement est synonyme de faute et on sait comment la faute est sanctionnée.

L’auteure parvient à renouveler son récit. A nous choquer toujours plus et ce, alors même qu’on pense savoir à quoi s’attendre. Elle nous surprend. C’est toujours quand on s’y attend pas que certaines choses arrivent de la manière dont elles arrivent et concernant des personnages qu’on ne pensait pas voir concernés.

Dans ce tome, Cia est à la croisée des chemins. On sent que c’est là que tout se joue car elle est sollicitée de toutes parts; la menace plane de tous les côtés. En plus d’être surveillée par les autorités, elle doit affronter la jalousie de certains de ses camarades qui tueraient pour être à sa place car elle décroche un stage prestigieux. Aux côtés de la présidente du pays, rien que ça.

En même temps, Joelle Charbonneau nous fait découvrir un peu plus le monde dans lequel elle plante son décor et des ressorts se mettent tout doucement en place. Ainsi, on découvre des factions rebelles et une révolution en marche.

Ca ressemble à ce qu’on peut voir dans les dystopies mais là, le tome se démarque car les personnages ne sont pas manichéens. Rien n’est noir ou blanc. On peut avoir un homme a priori « gentil » mais qui en fait, bosse pour l’ennemi et un qu’on pense être digne de confiance nous surprend agréablement.

J’ai aimé aussi le fait d’en savoir plus sur les habitants de Tosu et voir qu’eux-mêmes ne sont pas à l’abri des manipulations de l’Université.

Enfin, l’histoire gagne énormément en complexité est il est impossible de lâcher le livre du début à la fin.

En conclusion, ce deuxième tome est une réussite totale. L’auteure ne lâche rien; on ne s’ennuie jamais alors même qu’elle plante une action qui promet d’être mouvementée. C’est rare qu’un deuxième tome ne soit pas plat. Il faut reconnaître que pour une fois, on a une suite qui en met plein la vue et on en redemande.

Retrouvez mon avis sur:
– le premier tome: The testing (L’élite).

3 réflexions sur “Trilogie The testing, tome 2: Independent study (Sous surveillance) – Joelle Charbonneau

  1. Pingback: Trilogie The testing, tome 3: Graduation day (Dernière épreuve) – Joelle Charbonneau | Le Sentier Des Mots

  2. Intéressant… Je ne connaissais pas, mais je dois dire que ton avis et la couverture me plaisent. S’il sort en VF je me laisserais surement tenter!

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s