Trois (ou quatre) amies, tome 2 – Laurence Schaack et Françoise de Guibert

Couverture

Synopsis (Sortie le 7 mai 2015):

Sol, Sand, Mar et Angela rentrent chacune chez elle après l’été et retrouvent un quotidien familial bouleversé.

Mon avis:

Je remercie les Editions Nathan/Lire en Live pour ce partenariat!

Dans ce nouvel opus, nous retrouvons Mar, Sol, Sand et Ange.

Pour les défauts, autant dire que j’ai retrouvé les mêmes: Mar a toujours cette manie de déformer les expressions, ce qu m’agace prodigieusement et… voilà, c’est le seul bémol que j’ai à formuler. Je passe sur la mièvrerie de certains dialogues parce que, avouons-le, peut-être bien qu’on a été les mêmes à leur âge avec nos amis.

Par contre, je constate une nette amélioration par rapport au premier tome. Ici, les auteures abordent des thèmes résolument plus adultes et qui touchent plus de public.

En premier lieu, nous avons le suicide. Moi qui avais oublié complètement le contenu du premier tome, j’ai été plus submergée dans ce livre car les auteures adoptent cette fois-ci le point de vue de la petite nouvelle, Ange et nous plongent dans ses pensées. Elle a un passé qui l’a marquée à jamais et j’ai vraiment aimé son cheminement.

Ensuite, la maladie est abordée et bien explorée. J’ai trouvé que la manière d’affronter cela, pour des adolescentes, était fidèle à la réalité, sans tomber dans le pathos ni dans le cucul. Ca fait vraiment du bien de voir le ton adulte adopté et on ne survole pas l’histoire. On est immergés dedans et on la vit.

Nous avons aussi le divorce et les familles recomposées qui est l’occasion de montrer que les liens sont importants peu importe qu’ils soient de sang ou pas.

Au niveau de l’histoire, l’été a passé et les filles reviennent dans leur quotidien. C’est là qu’on voit l’influence des réseaux sociaux, aussi, sur les jeunes car toute l’histoire n’est racontée qu’à travers des correspondances emailistolaires, épistolaires ou bien par les échanges privés (le private message).

Je ne m’en étais pas rendue compte lors du premier tome -qui m’a quand même bien ennuyée- mais moi qui ne lis pas tellement de romans écrits de cette manière, j’ai trouvé le récit vivant et il ne manque pas de peps.

Enfin, même si les personnages restent fidèles à eux-mêmes, j’ai apprécié de les voir évoluer et de suivre leurs mésaventures. Ils ne sont pas exempts de défauts mais ils sont réalistes et c’est tout ce qui compte.

Au final, ce tome remporte mon adhésion. Je suis ravie que les auteures aient embrayé sur des thèmes plus universels et graves et ce livre s’adresse donc à un public beaucoup plus large. Il ne se cantonne plus à de la simple jeunesse. Je pense que tout le monde peut y trouver son compte. En tout cas, la sauce a pris avec moi.

logo

Publicités

4 réflexions sur “Trois (ou quatre) amies, tome 2 – Laurence Schaack et Françoise de Guibert

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s