[BD] Kaamelott, tome 4: Perceval et le dragon d’airain

Kaamelott

Synopsis:

Le terrible dragon d’Airain s’est réveillé! N’écoutant que son courage, le chevalier Lancelot se lance au galop vers le village menacé pour terrasser le monstre. C’est compter sans l’intervention du chevalier Perceval, bien décidé à s’acquitter lui-même de cette quête, secondé par son furet de guerre.

Mon avis:

A savoir: Chacune des BD peut se lire indépendamment les unes des autres. Les tomes constituent des aventures à part entière.

Le résumé vous fait rire, hein?

Eh bien, ici, vous serez bien étonné. Entre un village divisé (les hommes suivent les ordres de Lancelot tandis que les femmes, enfants et vieillards écoutent Perceval et veulent aussi se battre), un Lancelot bien borné dans ce tome et un Perceval convaincu que les dragons ne sont pas dangereux, là où vous rirez le plus, c’est lors des scènes du furet.

Pas n’importe quel furet. Un furet ensorcelé qui occasionne une intrigue pleine de fous rires.

Cette aventure s’ouvrait pourtant sur des répliques qui promettaient une aventure épique mais avec Alexandre Astier, vous pouvez être sûr que vous allez avoir le contrepied de ce à quoi vous vous attendiez.

Perceval et le dragon d’airain introduit ici une atmosphère pas mal sous tension. Car de la tension, il y en a à gogo. Entre Perceval et Karadoc, entre Perceval et Lancelot, entre les habitants du village… Vous avez un peu l’impression de retrouver l’ambiance de dernier Livre mais heureusement, les dernières vignettes nuancent cette sensation.

Au final, j’ai un ressenti plutôt positif pour ce volume. Lancelot m’a beaucoup agacée mais j’ai apprécié que Perceval soit mis en relief. Il ne brille peut-être pas par ses actes mais il possède cette naïveté qui fait que les évènements se dénouent grâce à lui mais à son insu paradoxalement.

Retrouvez mon avis sur:
– le tome 1: L’armée du Nécromant.
– le tome 2: Les sièges de Transport.
– le tome 3: L’énigme du coffre.

Publicités

5 réflexions sur “[BD] Kaamelott, tome 4: Perceval et le dragon d’airain

  1. Pingback: [BD] Kaamelott, tome 5: Le serpent géant du lac de l’ombre | Le Sentier Des Mots

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s