Trilogie L’expérience Noa Torson, tome 1: Ne t’arrête pas – Michelle Gagnon

couverture

Synopsis (Sortie le 19 février 2015):

Noa se réveille sur une table d’opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est ni ce qui lui est arrivé. Alors, elle prend la fuite, des tueurs lancés à ses trousses. La jeune fille, hackeuse de génie et solitaire, pense semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe: pour la première fois de sa vie, si elle veut survivre, Noa a besoin d’aide. Car elle est la clé d’un terrible secret. Et ceux qui la traquent n’ont aucune intention de la laisser s’échapper.

Mon avis:

Je remercie les Editions Nathan/Lire en Live pour ce partenariat!

Le livre s’ouvre sur une scène digne d’un film d’horreur avec Noa, l’héroïne de cette nouvelle trilogie, qui se reprend conscience alors qu’elle est allongée sur une table d’opération. La dernière chose dont elle se souvienne, c’est qu’elle était en train de rentrer chez elle. Ensuite, c’est le blackout.

Noa a seize ans. Elle a passé toute sa jeunesse dans des foyers avant de décider une bonne fois pour toutes de prendre son autonomie et de s’inventer une famille d’accueil à l’aide de ses talents de hackeuse. Grâce à eux, il lui suffit d’un ordinateur pour gagner sa vie et pour entretenir sa vie officielle.

Oui, mais parce qu’elle est une habituée des foyers, son dossier est tombé entre les mains d’une organisation, l’AMRF qui enlève des jeunes sans attache et en dispose à sa guise pour mener ses expériences.

C’est là qu’entre en scène Peter.

Peter est un jeune hackeur issu d’une famille bourgeoise qui a créé un réseau nommé /Alliance/ pour dénoncer les actes commis contre des victimes innocentes qui ne peuvent pas se défendre elles-mêmes. On peut d’ailleurs faire l’amalgame avec les Anonymous dont Peter se sert comme exemple lors de certains passages.

Noa et Peter n’ont rien en commun mais leurs mésaventures se regroupent et c’est ensemble qu’ils vont enquêter pour savoir ce qui se cache derrière l’AMRF.

Cette intrigue nous plonge dans les méandres des laboratoires pharmaceutiques et des recherches faites par ceux-ci.

Michelle Gagnon imagine un monde où le désespoir est tel que des personnes sont prises comme cobayes et lorsqu’on y réfléchit, on a cette impression dérangeante que ce n’est pas tellement loin de la fiction tellement la réaction des gouvernements et des autorités est vraisemblable.

Ne t’arrête pas est de plus raconté de manière percutante. L’action ne laisse place à aucun temps mort et même lorsqu’elle s’arrête, les révélations occupent l’espace. Les personnages sont consistants et parallèlement, ils ne sont pas en retrait. Ils sont acteurs de l’action, ne la subissent pas malgré ce qui leur arrive. C’est un plaisir à lire!

J’ai apprécié de plus le réalisme des personnages secondaires. Il ne sont pas là que pour mettre les héros en valeur, ils ont également leur part de complexité et apportent une complémentarité à l’histoire concernant certains éléments. Je pense notamment à Amanda qui m’a permis de comprendre comment l’AMRF procédait pour « choisir » ses cobayes.

En général, les personnages secondaires sont soit tout gentils, soit tout méchants mais en l’occurrence, ici, ils sont vraiment difficiles à cerner. Ils peuvent mal agir pour de bonnes raisons comme bien agir mais pour de mauvaises raisons et donc, le récit reste et/ou devient même encore plus intéressant car on sait qu’on ne doit rien prendre pour acquis.

En conclusion, ce tome se termine classiquement et la scène d’ouverture à la suite est banale mais la manière de raconter les choses de Michelle Gagnon a suffi à piquer mon intérêt. Il me tarde de lire la suite!

Lire en Live

Publicités

15 réflexions sur “Trilogie L’expérience Noa Torson, tome 1: Ne t’arrête pas – Michelle Gagnon

  1. Pingback: Trilogie L’expérience Noa Torson, tome 3: N’oublie pas- Michelle Gagnon | Le Sentier Des Mots

  2. Pingback: Trilogie L’expérience Noa Torson, tome 2: Ne regarde pas – Michelle Gagnon | Le Sentier Des Mots

  3. Je viens de commencer, ça a l’air sympa néanmoins…
    quelqu’un aurait pu dire à l’auteure que si il y a un type d’ordinateur que n’utilisera jamais un hacker c’est bien un mac… ça décrédibilise totalement l’auteure qui donne l’impression de ne pas s’être intéressée au sujet avant d’écrire.

    • Sachant que le public visé par ce genre de romans n est en rien celui qui s y connait en informatique, l’auteur ne mérite pas non plus de se voir lancer des tomates hein. On lit pour se distraire pas pour chercher des poux

  4. Je n’ai pas souhaité lire toute ta chronique, de peur de me spoiler, car je suis en train de le lire. Mais j’aime beaucoup le début pour le moment, que tu dépeins avec justesse.

  5. Je n’ai pas souhaité lire toute ta chronique, de peur de me spoiler, car je suis en train de le lire. Mais j’aime beaucoup le début pour le moment, que tu dépeint avec justesse.

  6. Nathan font de belle couverture en temps normal… Là je dois dire qu’elle m’attire pas plus que ça. Et malgré un avis intéressant, je ne pense pas le lire ! Merci pour ce partage Miss 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s