[BD] Elfes, tome 3: Elfe blanc, coeur noir

couverture

Synopsis :

Immortels et sages, les Elfes blancs vivent sur leurs îles, loin des hommes et des autres Elfes. Ils se considèrent comme les gardiens du monde et s’efforcent de protéger tout ce qui doit un jour disparaître : des livres, des armes, des œuvres d’arts et parfois même des créatures vivantes. Aussi, quand le dernier dragon blanc est aperçu sur la terre des hommes, les elfes n’ont d’autre choix que de le prendre en chasse pour le ramener sur leurs îles. Ils envoient deux de leurs meilleurs pisteurs après le monstre. Elfes blancs, dragon blanc. La traque commence…

Mon avis:

Les hommes ne sont pas des êtres de lumière. Ils écrivent leur vie dans les ténèbres. Trop de passions les animent. De l’amour à la haine, tout leur est prétexte à souffrance. Malgré leurs idéaux, vices et faiblesses les dévorent.

Ce sont sur ces phrases pessimistes que s’ouvre cette BD. Nous faisons la rencontre de Fall accompagné de son père. Tous deux sont lancés dans une quête: apprivoiser le dragon blanc (aux yeux bleus. Les connaisseurs peuvent sourire. Je reconnais avoir grandi avec cette référence). C’est alors qu’ils font la rencontre d’un couple d’humains – j’ai oublié de préciser que Fall et son père sont des elfes mais on s’en doutait, n’est-ce pas? – et qu’ils les aident à faire venir au monde leur fils, Alornell.

Voilà le point de départ de cette histoire qui se déroule sur plus d’une dizaine d’années.

Cette aventure, comme les six premiers tomes de cette saga, constitue un one-shot à elle toute seule et donc, ces six premiers peuvent se lire indépendamment les uns des autres. Il n’est pas dérangeant de commencer la lecture de cette saga avec un numéro intermédiaire.

Je n’apprécie pas la fantasy des masses en roman mais en BD, c’est un genre que j’apprécie beaucoup. De plus, j’ai eu un véritable coup de coeur pour la patte graphique de Stéphane Bileau. D’ailleurs, j’ai eu la chance de le rencontrer, de faire une mini-interview et de lui faire dédicacer mon exemplaire!

Cette BD, c’est tout bonnement un régal pour les yeux. J’applaudis non seulement le dessin mais également la colorisation. Le résultat est sublime!

Quant à l’histoire, elle m’a embarquée dans un voyage que j’ai adoré. Sa construction est cohérente. On part d’un ton au début badin pour aboutir à une fin sombre et même, épique. J’ai été scotchée.

J’aime vraiment l’évolution de cette histoire car elle détonne avec les intrigues bon enfant qu’on peut trouver dans le même registre.

Au final, je ne peux que vous exhorter à lire cette BD si ce n’est pas déjà fait car même les non-férus de fantasy seront forcément conquis!

Publicités

4 réflexions sur “[BD] Elfes, tome 3: Elfe blanc, coeur noir

  1. Perso, c’est l’histoire que j’ai le moins aimé des 5 tomes. Ca manquait d’un petit quelque chose, j’ai eu du mal à me sentir touchée par la destinée de Fall. Pourtant je reconnais la qualité du titre. Et la beauté du dragon. Tu as lu les autres ?

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s