Geek girl 2 – Holly Smale

couverture

Synopsis (Sortie française le 28 août 2014):

Harriet est désormais mannequin mais ses préoccupations de geek n’ont pas pour autant disparu. Si la jeune fille est maintenant mieux dans sa peau, elle se morfond de ne plus avoir aucune nouvelle de Nick depuis le baiser qu’ils ont échangé.

Mon avis:

Je remercie les Editions Nathan/Lire en Live pour ce partenariat!

Je n’ai pas lu le premier volet et j’avais peur que cela soit gênant pour ma lecture. Néanmoins, cela n’a pas été le cas car l’action est décrite telle que vous n’avez pas l’impression d’arriver en cours de route et donc, la lecture des tomes peut se faire indépendamment les uns des autres.

Raconté du point de vue de l’héroïne, Harriet, l’intrigue nous emmène au Japon où Harriet va faire de drôles de photoshoots.

Je pouvais avoir quelques appréhensions car le monde de la mode est inconnu pour moi mais en fait, Geek girl n’est ni plus ni moins que l’histoire d’une adolescente gaffeuse qui est plongée dans les méandres de l’amour.

Parlons d’Harriet.

Elle m’a fait rire lors de quelques scènes notamment une où pendant un photoshoot, le photographe se rend compte qu’elle a passé son temps à réviser des maths au lieu de se concentrer sur ce qu’elle faisait. La manière dont la scène est racontée est drôle et percutante.

Gaffeuse et incroyablement pas douée dans les relations humaines et pourtant, elle est tout de même attendrissante. Elle a beau avoir une attitude de « Madame Je sais tout » et m’énerver pour ça, je suis surprise d’admettre que malgré ça, je l’aime bien cette Harriet. Elle pourrait être la voisine d’à côté sans problème. Elle est plausible et elle a le don pour énoncer des vérités simples qui frappent.

Je n’aime pas les hôpitaux. Soyons honnêtes: personne ne les aime. Officiellement, ils sont censés aider les gens à aller mieux mais ce n’est pas le cas. Ils nous rappellent que tôt ou tard, nous tomberons malades, que nous aurons mal, que nous nous retrouvons seuls et que parfois, personne ne peut rien y faire.

Son quotidien, son entourage, est fou. Son agent et sa belle grand-mère sont autant fantasques l’un que l’autre et le pire, c’est que jamais ce n’est too much. Le milieu est tel qu’on ne peut pas être surpris par leur comportement. C’est même normal qu’ils soient ainsi.

A côté, j’aime beaucoup aimé la relation de Harriett avec Annabel, sa belle-mère. Toutes deux se ressemblent beaucoup et pour une fois, on voit une belle complicité entre une fille et sa marâtre. Ca fait plaisir!

L’intrigue est légère mais elle nous balade et c’est le principal. J’ai aimé suivre l’action et pris plaisir à rire devant les déboires de notre pauvre héroïne.

Nous avons même droit à une mini conspiration que j’avais vu venir sans deviner pour autant précisément ses tenants et au final, Geek girl 2 a été une lecture très agréable et plaisante.

lirenelive

Edition du 1er septembre 2014: J4ai enfin lu le premier tome!
Retrouvez donc mon avis sur Geek girl.

Publicités

5 réflexions sur “Geek girl 2 – Holly Smale

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s