Royally lost – Angie Stanton

couverture

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française non prévue pour le moment):

Forcée de faire un voyage en famille en Europe, Becca ne pense qu’à rentrer. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Nikolai et qu’elle se retrouve sans le savoir avec un prince en fuite.

Mon avis:

Ce livre a atterri dans ma pal pour la publicité faite par Jenny Han et Jodi Picoult et comme je suis dans une phase où je n’ai envie que de lectures légères, il était temps de le sortir de ma pal.

Commençons par les bémols!

L’héroine: Becca.
Autant vous le dire tout de suite, elle est franchement nunuche. Le cliché de l’Américaine écervelée qui n’a pas conscience de la chance qu’elle a. Elle fait une croisière en Europe, visite des endroits magnifiques et chargés d’histoire, découvre de nouvelles cultures et cuisines elle? Elle s’ennuie royalement, passant tout le livre à se plaindre de visiter encore et encore des endroits historiques, à ne pas trouver de Mc Donald’s en Europe ou de Pepsi Light… Le prototype de la fille pourrie gâtée qui révolte car elle crache sur des choses que personne d’autre ne refuserait. Le seul élément qu’elle a pour elle, c’est qu’elle parvient à nous faire rire car elle n’a aucun sens de l’orientation et que ça donne lieu à des situations cocasses.

La romance: Vous croyez en l’amour instantané? C’est-à-dire, vous fréquentez une personne pendant une semaine (environ) et vous lui déclarez l’amour fou, allant jusqu’à déclamer avec passion que votre vie ne vaut rien sans elle? Si la réponse est négative alors vous allez lever les yeux au ciel car c’est exactement ce qu’il se passe ici. Mais rappelons que Becca et Nikolai vivent leur premier amour (d’été) tout de même.

Mais passons aux points positifs, s’il vous plaît!

L’histoire: Elle est cousue de fil blanc. Ca pourrait être un point négatif mais parce qu’elle est légère et se passe dans un cadre qui dépayse, elle apporte une sensation de nostalgie et vous avez l’impression de revivre vos amours adolescentes.

Nikolai: Pas parce qu’il est beau et tout le toutim mais parce qu’il apporte un nouvel éclairage à la condition de prince. J’ai trouvé que c’était intéressant de voir comment une personne épiée par les paparazzis depuis son plus jeune âge pouvait le vivre et cette vision de l’envers du décor de prince aurait gagner à être développée.
J’ai également apprécié sa relation avec sa petite soeur qui est très réaliste. Leur complicité fait plaisir à voir et j’ai aimé le voir interagir avec ses parents. Curieusement, j’ai trouvé sa famille plus plausible que celle de Becca qui est pour moi, too much. Elle perd en côté « famille ordinaire qu’on pourrait avoir comme voisin ».

La romance: oui, j’ai bien cité la romance dans les deux points, négatifs et positifs. Car même si elle est superficielle et trop rapidement installée, je trouve qu’elle est bien amenée et qu’en fin de compte, il aurait fallu qu’elle se construise vraiment petit à petit, plutôt que mise en place sur une dizaine de jours. Après, c’est vrai qu’à l’adolescence, les histoires d’amour partent comme des feux de paille mais par rapport à la fin de l’histoire qui adopte un ton différent du reste, j’aurais voulu que la construction de la romance soit en cohérence avec cette fin qui m’a beaucoup plus plue que le reste.

Les thèmes abordés: Ils ne sont traités que de manière superficielle mais ils ont un intérêt que j’aurais voulu, encore une fois, voir être approfondis car ils prêtent à réflexion. Juste au moment où l’auteure commence à parler dessus, elle s’arrête net, donne une solution et basta. Ca laisse sur la faim!

En conclusion, en ne gardant que le fait que je voulais quelque chose de léger, Royally lost m’a plue en dépit du fait que plusieurs points noirs m’ont gênée. Ce n’est pas un coup de coeur mais ça se laisse lire tout de même. Mon bilan est mitigé: je suis incapable de dire si je penche vers le positif ou le négatif car mon impression globale change en fonction des points auxquels je pense.

Lecture commune avec Avalon dont vous pouvez lire l’avis ici.

Publicités

11 réflexions sur “Royally lost – Angie Stanton

  1. Pingback: Royally lost d’Angie Stanton | Hometown Glory

  2. Becca m’a également tapé sur les nerfs. C’est le cliché de l’Américaine pure et dure qui ne s’intéresse à rien. Dommage car le voyage qu’elle a fait, combien de personnes en rêvent ?!

    C’est vrai que Nikolai est un personnage beaucoup plus intéressant car, je suis entièrement d’accord, il apporte un éclairage nouveau sur la royauté. Je me suis demandée si les princes Harry et William pensent la même chose.

    J’ai aussi pointé le même défaut que toi : le fait qu’ils tombent amoureux trop vite. Cela perd en crédibilité.

    Mon bilan final est mitigé également. Oui, le roman est agréable à lire, j’ai passé un bon moment mais, d’un autre côté, il présente tout de même quelques défauts !

    • Exactement! J’ai trouvé que Becca était particulièrement ingrate. J’aurais adoré qu’on me « force » à voyager.
      Pour Nikolai, je me suis demandée la même chose que toi concernant nos chers princes voisins.
      En fait, plus j’y pense, plus je me dis que c’est peut-être pour ça que les frasques de William ont lieu, parce qu’à sa manière, il se rebelle.
      D’un autre côté, le fait qu’il veuille absolument échapper à son devoir militaire m’a fait lever les yeux au ciel. Car après tout, sachant qu’il est un prince, je suis sûre qu’il n’aurait pas du tout le même régime que ses camarades.Comme si le gouvernement allait risquer sa vie à le mettre en première ligne en cas de combat! Tsss.

      Bref. J’ai mal choisi sur ce coup là *oups*

      • Malheureusement, cette vision de la monarchie n’est pas assez développée. Le tout reste très superficiel, quelque soit le thème abordé.

        Tu n’as pas mal choisi, il y a quand même des aspects positifs. Cependant, je ne comprends pas totalement pourquoi certains auteurs l’ont encensé.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s