La pire mission de ma vie n’est pas finie – Robin Benway

couverture

Synopsis (Sortie française le 10 juillet 2014):

Après avoir sauvé le Collectif, la société d’espions pour laquelle sa famille travaille, Maggie s’apprête à profiter d’une année de Terminale bien méritée.
La première année « normale » de sa vie, avec sa première véritable amie Roux et son premier petit copain Jesse. Mais voilà : le Collectif accuse ses parents de trahison. Pour sauver la réputation de sa famille, Maggie doit remettre ses habits d’espionne. Une fois encore.

Mon avis:

Je remercie les Editions Nathan/Lire en Live pour ce partenariat!

Je n’ai pas lu le premier volet, La pire mission de ma vie mais cela n’a pas été gênant du tout pour ma lecture car l’auteure mentionne ce qui s’y est passé de façon anecdotique et du coup, même si on sait que les personnages ont déjà vécu une aventure, c’est comme un flashback et ça n’a pas d’incidence sur l’histoire de ce tome.

J’ai donc découvert l’héroïne, Maggie qui a la particularité d’être une adolescente espionne et dont les parents sont également espions. Alors que sa mère est une hackeuse et son père un statisticien, Maggie, elle, est spécialisée dans l’ouverture des serrures. Toutes les serrures. Aucune ne lui résiste.

A côté de ça, sa meilleure amie, Roux et son petit-ami, Jesse, ne sont que des civils mais ils connaissent la double nature de Maggie et l’acceptent au point qu’ils n’hésitent pas longtemps avant de se retrouver volontairement embarqués dans ses aventures.

J’ai apprécié le caractère de ces personnages bien que celui de Jesse me paraisse vide.

La seule que j’ai trouvée intéressante est Roux car elle a un vécu qui fait qu’elle est complexe. Comme le dit Maggie, Roux est un caramel mou et pas un caramel dur. Je me demande sincèrement quelles sont les raisons qui font que Roux est une paria dans leur lycée et je pense que je lirai le premier tome pour satisfaire ma curiosité car je me suis beaucoup attachée à elle.

Maggie a beau être l’héroïne, elle ne m’a pas plus émue que Roux et donc à partir de là, en mettant ce point de côté, l’histoire se lit rapidement.

Elle possède son intrigue mais tout est traité légèrement donc il n’y a pas de réel drame, sauf peut-être pour le côté course-poursuite.

Le point le plus sérieux concernant le scénario, au sujet du Collectif m’a beaucoup intriguée.

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark comme le remarquait Hamlet et en l’occurrence, j’ai aimé ce concept. J’ai trouvé que c’était bien ficelé et bien construit.

De nouveaux personnages apparaissent ici: Zelda, Ames, Ryo, Elodie…

Je serais curieuse d’en savoir plus sur Ames car il m’a interpellée. Ce personnage d’apparence insouciant doit avoir une histoire passionnante à raconter, je le sens.
De même pour Elodie et Ryo.

Cependant, une chose me chiffonne. Je me demande si une organisation d’espions recruterait vraiment des adolescents. M’enfin…

L’histoire m’a divertie. J’ai franchement bien aimé ce que l’auteure nous a concocté et j’espère en lire plus. Bonne lecture pour l’été.

lirenelive

Publicités

4 réflexions sur “La pire mission de ma vie n’est pas finie – Robin Benway

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s