Trilogie Sweet, tome 3: Sweet reckoning – Wendy Higgins

couverture

Synopsis (traduction du résumé par moi. Sortie française non prévue):

Personne ne sait quand ni où les Ducs frapperont mais Anna et ses alliés Nephilim feront tout ce qui est en leur pouvoir pour débarrasser la Terre des démons et de leurs traditions oppressantes. Les enjeux sont plus élevés que jamais et Anna est déterminée à ce que l’amour qu’elle porte à ses proches soit une force et non une faiblesse. Alors que les Ducs envoient Kaidan Rowe pour travailler contre elle, Anna doit décider de ce qu’elle est prête à risquer.

Mon avis:

Sweet Peril m’avait laissée dans un état fébrile, Sweet Reckoning m’a fait passer par toutes les émotions!

Wendy Higgins nous fait entrer directement dans l’œil du cyclone. La guerre est proche et on le sent! Nervosité, désespoir, angoisse.. Vous avez l’impression d’être vous-mêmes sur le pied de guerre. C’est une atmosphère oppressante que nous décrit l’auteure. Cependant, sans que je ne sache comment, elle parvient à glisser des moments simples, des flashes mais dont l’intensité émotionnelle nous bouleverse forcément.

Alors que j’ai vu Anna évoluer entre le premier et le deuxième tome, ici, l’accent est mis sur d’autres personnages, en l’occurrence Jay et Ginger.

Wendy Higgins a eu une excellente idée de les mettre en avant dans le sens où cela fait gagner de la complexité à l’histoire, déjà bien construite à la base et de la profondeur à ces personnages. Soudainement, ils se retrouvent propulsés au même rang que les personnages principaux.

Il faut dire que Jay était bien en retrait dans les tomes précédents et ne servait à mes yeux que de faire-valoir. Idem pour les jumelles qui gagnent donc avec Jay leur propre trame dramatique.

Je me suis donc énormément attachée à toute cette bande et leur sort m’a interpellée.

Côté histoire, depuis Sweet Peril, tous les ressorts de la guerre nous sont connus et pourtant, l’auteure a réussi à me surprendre et à me faire m’exclamer à de nombreuses reprises. Cela allait de « Non! Je n’y crois pas! » à « Elle a osé! » en passant par « Wouah! Trop fort! » Une vraie montagne russe d’émotions!

Ce que je reproche souvent à ce genre d’histoires, sans en vouloir aux auteurs pour autant car je m’attache à leurs personnages donc je veux une bonne fin pour eux, c’est que tout est facile. A l’instar de Twilight où le conflit se règle avec de la parlotte et de la guimauve. Or, avec la saga Sweet, ce n’est pas le cas. L’auteure nous montrait déjà à la fin de Sweet peril qu’une guerre fait des victimes et là, elle conforte ce fait. Même si certaines fois, on le regrette, au final, elle parvient à nous faire accepter la réalité. C’est comme ça et pas autrement.

Au final, l’action et les personnages m’ont totalement happée. J’ai adoré comment Wendy Higgins imbrique les évènements.

Et le mot de la fin avec l’épilogue: magnifique!

J’ai compris pourquoi la trilogie s’appelle Sweet et j’approuve!

Coup de coeur total pour cette superbe trilogie!

Retrouvez mon avis sur:
– Le tome 1: Sweet evil.
– Le tome 2: Sweet peril.

Publicités

7 réflexions sur “Trilogie Sweet, tome 3: Sweet reckoning – Wendy Higgins

  1. Pingback: Trilogie Angelfall, tome 1: Penryn et la fin du monde – Susan Ee | Le Sentier Des Mots

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s