Trilogie The game, tome 1: Rush – Eve Silver

rush

Synopsis ( Traduction du résumé par moi. Sortie française non prévue):

La vie de Miki Jones devient un chaos après qu’elle se soit fait percuter dans la rue et se réveille dans un endroit appelé lobby – extirpée de sa vie à travers le temps et l’espace. Elle atterrit dans une sorte de jeu où elle et une équipe d’autres adolescents sont envoyés en mission pour tuer les Drau, des créatures aliens terrifiantes. Il n’y a pas d’entraînement ni de sortie de secours. A chaque moment du jeu, c’est tuer ou être tué.

Mon avis:

Attention, énorme coup de coeur!

Vous avez aimé les dystopies et autres romans de survie? Celui-ci se démarque totalement du lot par son originalité et son histoire.

Miki est une jeune fille comme les autres. Devenue maniaque et ayant besoin de tout contrôler depuis la mort de sa mère, elle doit en plus gérer l’alcoolisme de son père en parallèle du lycée et de ses cours de kendo.

Sa vie n’est pas rose, c’est vrai mais elle a survécu tant bien que mal à son deuil et elle réapprend tout doucement à vivre, entourée de sa meilleure amie, Carly.

L’histoire commence banalement avec une scène de lycée. Miki et ses amies sont en train de discuter devant leur lycée quand Miki aperçoit une fillette sourde qu’elle connaît sur le point de se faire renverser par une voiture. N’écoutant que son courage, elle se précipite vers elle pour la sauver et alors, un évènement étrange se produit.

Bien qu’elle sente la voiture la percuter et la douleur se propager à travers tout son corps au point qu’elle sait qu’elle va mourir, contre toutes attentes, elle se réveille. Sauf qu’elle se réveille dans un endroit inconnu entourée de personnes inconnues. Que s’est-il passé?

En fait, elle a été déplacée. Là où elle est, elle doit se battre pour sa survie. Et c’est là que l’auteure déploie toute son ingéniosité et nous harponne pour ne plus nous lâcher.

Miki réalise qu’elle porte un indicateur de barre de vie à son poignet. Cet indicateur est en couleur. Vert au stade initial. Si jamais il devient rouge, elle meurt. Dans cet espace-temps mais également dans la réalité qu’elle connaît. La complexité de l’intrigue? Je vais y revenir.

Miki se retrouve projetée au milieu d’une équipe composée de Jackson, Luka, Richelle et Tyrone.

Richelle et Tyrone sont clairement amoureux l’un de l’autre et Richelle est la première avec qui Miki va se lier. Luka est un ami d’enfance de Miki. Ils ont grandi ensemble et à la mort de la mère de Luka, il a déménagé quelques temps avant de revenir il y a peu. Quant à Jackson, c’est le leader de l’équipe mais il se comporte de manière étrange. Il fait tout pour être antipathique et pour que Miki le déteste mais elle comme nous comprenons que c’est une façade et qu’il porte un lourd fardeau sur les épaules.

Vous devinez la romance qui se profile. Oui mais elle est si bien amenée, si bien construite!

J’ai aimé, voire adoré la complexité des personnages, de tous les personnages mais surtout de Jackson. Il a beau souffler le chaud et le froid, il n’en reste pas moins qu’il a un charisme fou et qu’on recherche sa présence indéniablement. Sa relation avec Miki, son comportement avec elle, son attitude en général… Tout chez lui attire. Je suis tombée amoureuse de lui! Et pourtant, vus saurez qu’il n’est pas du tout le prototype du héros qu’on s’attend à trouver dans ce genre de romans. Au contraire. Pour cela, il faudrait vous tourner vers Luka.

Jackson se définit comme un mauvais garçon mais c’est tout bonnement impossible d’y croire même quand il confesse des actes peu glorieux. A l’instar de Miki, on comprend les raisons de ses actes et même quand elle, elle est dans le flou, nous, on devine comment il pense. Jackson est noble même s’il n’y croit pas.

Miki m’a énormément plue également car son cheminement de pensées et ses actes sont compréhensibles. Elle a l’énorme défaut d’être un « control freak » mais avec ses failles, on s’identifie à elle. Elle représente véritablement le lecteur. Elle est notre voix. Elle pose toutes les questions que l’on pense au moment où on les pense et agit comme on voudrait qu’elle agisse.

Luka tient ici un rôle secondaire et justement, il fait un très bon second. On peut compter sur sa loyauté et on sait qu’il assure nos arrières parfois contre notre volonté.

Je reviens à l’intrigue. Imaginez: vous êtes sur le point de mourir. Hop, vous êtes projeté ailleurs. Si vous réussissez la mission, vous revenez à votre réalité mais vous survivez avec seulement quelques égratignures. Sinon, vous mourrez. Là où c’est le plus horrible, c’est qu’il ne suffit pas de réussir une mission mais qu’en plus, vous pouvez être re-déplacé à tout moment. Vous êtes en train de faire la cuisine et une seconde plus tard, vous êtes revenu dans le champ de bataille. Ca peut se passer comme ça sur des années. Ca fait sept ans que cela arrive à Jackson. Et vous vous battez pour la survie de la planète. L’analogie avec un jeu est facile mais comme Jackson le répète, ce n’est pas un jeu. C’est une question de vie ou de mort.

Eve Silver instaure ici une histoire terrifiante et happante à la fois. J’ai aimé comment elle met l’avenir de notre planète en jeu avec les explications qu’elle nous donne. Jamais je n’ai ressenti l’impression qu’il me manquait des cartes en main. Au contraire, elle nous donne tous les éléments dont on a besoin au moment opportun.

Ce roman est addictif. Pour tout dire, je l’ai dévoré en quelques heures seulement.

Je n’ai aucun bémol à apporter. Tout est parfait! L’histoire, les personnages, les rebondissements… J’ai ressenti une gamme d’émotions qui dépasse largement ce à quoi je m’attendais.

Et la fin du roman?

J’ai failli en pleurer! Parce que ça vient trop vite. J’en voulais encore! Le dernier chapitre est suivi des remerciements de l’auteure et puis, ouf! On a droit au premier chapitre du tome suivant, Push. De quoi me tenir tranquille en ce qui concerne le sort d’un des personnages.

Conclusion? Rush est un méga coup de coeur et vraiment, je vous le recommande chaudement.

rush

Publicités

6 réflexions sur “Trilogie The game, tome 1: Rush – Eve Silver

  1. Pingback: Trilogie The game, tome 3: Crash – Eve Silver | Le Sentier Des Mots

  2. Pingback: Trilogie The game, tome 2: Push – Eve Silver | Le Sentier Des Mots

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s