Pentalogie Les filles au chocolat, tome 5: Coeur vanille – Cathy Cassidy

couverture

Synopsis (Sortie le 12 juin 2014):

Honey, 15 ans, est l’aînée des soeurs Tanberry. Lunatique, égoïste, souvent triste, elle adore les drames mais elle sait aussi se montrer charmante et douce. Vivant très mal la séparation de ses parents, et la nouvelle relation de sa mère, Honey est allée rejoindre son père qui habite désormais en Australie…

Mon avis:

Je remercie les Editions Nathan/Lire en Live pour ce partenariat!

Non, vous n’avez raté aucune chronique concernant la saga. Je n’ai bel et bien lu que Coeur cerise. Ainsi, vous comprenez ma réticence à lire directement le dernier tome (normalement, car je sens venir un sixième tome. Un garçon en chocolat, pour changer?) mais heureusement, chacun des livres de la saga peur se lire indépendamment les uns des autres. Quelques références à ce qui a pu se passer avant sont à noter mais rien de gênant.

Nous suivons donc Honey.

Ma lecture de Coeur cerise remonte à loin mais je me rappelais qu’Honey était une peste qui ne supportait pas que sa mère refasse sa vie. Ca a suffi pour que le contexte de ce tome ne me perde pas.

Honey vient de déménager en Australie pour retrouver son père et retrouver un sens à sa vie. Apparemment, elle a complètement disjoncté dans les tomes précédents et donc, elle a besoin de changer d’air et de se reconstruire.

C’est là que ça devient intéressant car voyez-vous, le fait d’être plongé dans les pensées de Honey nous la rend sympathique et on oublie carrément l’antipathie qu’on ressentait pour elle avant. On se rend compte que malgré le fait qu’elle soit la plus âgée des soeurs Tanberry, elle est aussi la plus vulnérable et celle qui a le plus souffert du divorce de ses parents, rejetant sa colère sur son entourage sans s’en rendre compte. Or, du fait de sa place dans la fratrie, sa fierté lui dicte de se montrer forte et elle en souffre.

En arrivant en Australie, Honey se retrouve donc seule. Loin de sa mère et de ses soeurs. Dans un pays inconnu. Avec un père qui a reconstruit sa vie et qui ne lui accorde pas beaucoup d’attention.

On ne peut pas s’empêcher de compatir car finalement, Honey est seulement en quête d’amour de la part de son père. On réalise qu’elle a beau avoir déjà quinze ans, au final, elle est encore la petite fille que son père a désertée et qui a énormément d’affection à donner et à recevoir.

Hormis ce cadre familial, Honey nous fait partager sa nouvelle vie avec son entrée au lycée où elle se fait d’emblée remarquer à cause de sa tenue réglementaire. Peinant dans ses cours, Honey est confrontée pour la première fois à ses problèmes et prend enfin le temps de réfléchir sur elle-même et sur sa vie d’avant. Elle ne peut plus fuir. Elle a déjà traversé la moitié de la terre pour ça donc au lieu de s’appesantir, elle va retrousser ses manches et sans s’en rendre compte, mûrir.

Cathy Cassidy m’a scotchée avec Coeur vanille. Je trouve que c’est un tome beaucoup moins jeune que Coeur cerise (vous m’excuserez de comparer ces deux tomes mais je ne peux pas parler des autres vu que je ne les ai pas encore lus) mais surtout, il y a énormément de matière à réflexion.

Premièrement et ce qui est le plus évident: la famille. L’auteure nous montre que même malgré la distance, les liens du coeur durent et sont même plus forts que ceux du sang. Que même si quelquefois, notre famille nous déçoit, elle reste tout de même notre famille et qu’il faut savoir se construire indépendamment d’elle.

Ensuite, elle se sert du départ de Honey en Australie pour aborder le thème des cybercommunications. En effet, Honey fait l’expérience d’un harcèlement virtuel, qui se fait par l’intermédiaire d’Internet et la spirale dans laquelle Honey s’enferme suite à ce qu’elle subit est tellement bien écrit, bien amené que pas une seconde, on ne voit quoi que ce soit venir. On se retrouve comme elle. Captif d’une toile et impuissant.

Parallèlement, même si j’ai pu secouer la tête en me faisant la réflexion qu’écrire un journal intime sur un réseau comme Facebook était un acte inconscient pour toutes les raisons liées à la vie privée qu’on peut invoquer, comment en tenir rigueur à Honey alors qu’elle n’a que quinze ans et qu’elle n’a aucune conscience de ce qu’elle risque? Maintenant, à l’ère du tout-numérique, les blogs journaux intimes se développent à une vitesse exponentielle et l’extimité est une réalité surtout depuis que Facebook et consorts existent.

Donc, oui, Honey fait une belle bourde en se livrant de la sorte sur Internet mais elle nous sert de leçon. Ce qui est privé doit le rester. Si vous ne voulez pas que des photos compromettantes apparaissent sur le net, évitez tout simplement d’en faire ou évitez au moins de les charger sur un réseau. Vous ne savez jamais à qui vous confiez votre confiance au final.

Enfin, l’auteure instaure une complexité certaine pour ses personnages et son histoire. Ils sont beaucoup moins lisses qu’au début. Tout n’est pas blanc ou noir. Honey évolue mais en plus, les personnages autour d’elle sont intéressants, surtout son père et Emma. Ils n’apparaissent pas beaucoup mais j’ai trouvé que leur intrigue était profondément réaliste. Triste mais réaliste.

Dernier point, Cathy Cassidy conclut cette saga sur une ouverture qui s’imbrique parfaitement dans l’histoire et qui me rend très curieuse s’il y a un tome supplémentaire. Ou au moins une nouvelle? Comme vous le devinez certainement, si ça sort, je n’hésiterai pas!

En conclusion, j’ai vraiment beaucoup aimé Coeur vanille et il m’a rendue très curieuse de lire celui de Summer (je crois. Je ne sais plus si c’est elle qui a son problème ou une des autres).

Les plus jeunes comme les plus vieux apprécieront ce volume à coup sûr!

Lire en Live

Retrouvez mon avis sur:
– le premier tome: Coeur cerise

Publicités

12 réflexions sur “Pentalogie Les filles au chocolat, tome 5: Coeur vanille – Cathy Cassidy

  1. Pingback: Pentalogie Les filles au chocolat, tome 6.5: Coeur piment – Cathy Cassidy | Le Sentier Des Mots

  2. Salut ^^
    Très beau blog et très bien rédigé, bravo ! 🙂
    Je viens de finir Cœur Vanille, et j’espère bien qu’il y aura une suite avec des garçons au chocolat ! ^^
    Si tu n’as pas encore lu les autres tomes, sache qu’il le faut : L’histoire de Skye fait rêver, celle de Summer est plus que touchante et celle de Coco captivante.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s