Trilogie Under the ever sky, tome 2: Through the ever night (Ever dark) – Veronica Rossi

rossi

Synopsis:

Aria et Perry se retrouvent enfin, mais leur bonheur est de courte durée. Les tempêtes d’Ether se déchaînent, plus meurtrières que jamais. Il ne resterait qu’un seul endroit vivable sur Terre, le Calme Bleu. Existe-t-il vraiment ? C’est ce qu’Aria et Perry doivent découvrir : Perry pour sauver sa tribu, Aria parce qu’elle est sous la menace d’un horrible chantage. Mais pourront-ils mener cette quête ensemble ? Une Sédentaire et un Sauvage ne sont pas censés se venir en aide, et encore moins s’aimer.

Mon avis:

L’action se déroule au même moment où le premier tome s’était terminé: les retrouvailles d’Aria et de Perry, cette fois racontées du point de vue de Perry et introduites avec ce qu’il a vécu depuis qu’il a vaincu Vale.

Perry est désormais à la tête de son camp et avec cela s’ajoutent de nouvelles responsabilités.
L’aether gronde de plus en plus, les tempêtes deviennent imprévisibles et violentes et c’est sans compter les autres clans qui font face aux mêmes problèmes et qui, désespérés, tentent le tout pour le tout en essayant de vaincre Perry et en attaquant son camp.

Perry fait donc face à l’exode imminent qui se profile à l’horizon, aux attaques incessantes qui viennent de toutes parts sans parler du fait que son autorité n’est pas totalement acceptée par les siens.

Quant à Aria, elle a été rejetée de Reverie et subit le chantage odieux de Hess.

Dans ce contexte, les retrouvailles d’Aria et de Perry sont teintées d’une certaine pression. Aucun des deux n’est libre de faire ce qu’il veut.

L’auteure nous entraîne dans un monde de complots et de faux-semblants sans aucun temps mort. On ne s’ennuie jamais et c’est impossible de perdre le fil.

Avec Aria évolue Roar qui nous dévoile une facette de lui loyale et véritablement attachante. J’ai adoré le voir interagir avec Aria, comme un frère. De l’autre côté, de nouveaux sont introduits dont Brooke. J’ai hâte de lire la nouvelle qui lui est consacrée car je suis curieuse d’apprendre son raisonnement et de découvrir sa vraie personnalité.

Veronica Rossi prend également le temps de développer ses personnages secondaires. Cinder se révèle touchant malgré ses abords méfiants. Liv nous surprend mais son apparition est beaucoup trop brève à notre goût. Sable attise notre curiosité mais c’est surtout Soren qui nous interpelle car l’auteure prend le soin de nous rappeler que rien n’est immuable et qu’il faut toujours prendre le soin d’apprendre à connaître une personne avant de la juger.

Au niveau de l’histoire, je n’ai rien à lui reprocher.

L’intrigue suit un rythme permettant de comprendre ses tenants et aboutissants tout en ne souffrant d’aucune lenteur. Un régal!

Veronica Rossi nous balade sur des montagnes russes au niveau des émotions et pendant tout la fin de ce tome, j’étais choquée, prostrée, en deuil. Je ne peux pas vous dire pourquoi ni pour qui mais l’auteure a cet immense talent qui fait qu’on vit son récit comme si nous en étions les personnages principaux.

Au final, je peux vous dire que je pressens un final grandiose pour Into the still blue, surtout quand on voit comment ce tome se conclut.

Ce deuxième volume tient ses promesses!

Retrouvez mon avis sur:
– le tome 0.5: Roar and Liv.
– Le tome 1: Never sky.

Lecture commune sur ce lien.

Publicités

6 réflexions sur “Trilogie Under the ever sky, tome 2: Through the ever night (Ever dark) – Veronica Rossi

  1. Oh oui oui oui vite la suite. Roar se révèle complètement dans ce tome je l’ai adoré. Un second tome vraiment bien avec plein d’action de rebondissements c’est clair qu’on ne s’ennuie pas !

  2. Merci d’avoir participé à cette LC. Pour ma part, je suis déçue qu’il n’est ait pas plus de scènes entre Perry et Aria mais ça reste un bon tome quand même :).

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s