Trilogie La 5ème vague, tome 1: La 5eme vague – Rick Yancey

5evague

Synopsis:

1ère Vague : extinction des feux.
2e Vague : déferlante.
3e Vague : pandémie.
4e Vague : silence.
La 5e Vague arrive…

À l’aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

Mon avis:

Avez-vous déjà lu Je suis une légende de Richard Matheson ou bien Un blog trop mortel de Madeleine Roux?

Ici, il n’est point question de morts-vivants mais nous retrouvons dans ce premier volume d’une trilogie très prometteuse cette ambiance si particulière qui caractérise les romans sus-cités, c’est-à-dire la solitude du survivant, le froid qui glace son cœur afin de le protéger et de l’aider à survivre malgré tout.

Nous suivons dans ce tome deux personnages: Cassie et Ben.

Cassie tout d’abord, était avant les Vagues, une jeune fille ordinaire réservée et timide qui a dû apprendre à tuer sans pitié et qui a vu mourir ses parents sous ses yeux. Maintenant âgée de seize ans (environ), elle parcourt le monde pour survivre mais également pour tenir une promesse faite à son petit frère Sammy: celle de le retrouver quoi qu’il arrive.

En parallèle, Ben, dans sa vie d’avant, était un sportif plutôt populaire au lycée où allait Cassie. Il aurait pu être le prototype du sportif jeune, beau, populaire mais surtout idiot comme ses pieds, mais non. Par l’intermédiaire de Cassie qui raconte qu’à cette époque où les préoccupations des jeunes étaient de réussir à obtenir leur diplôme, Ben nous apparaît comme une personne de particulièrement attentionnée et appréciée de tous, que ce soit par les filles ou par les garçons.

Et puis, la 1ere vague est arrivée.

Comment réagiriez-vous si votre planète était soudainement prise d’assaut par les extra-terrestres?

Mais surtout, comment réagiriez-vous si vous faisiez partie des 7% de personnes à survivre après plusieurs vagues d’épurations lancées par ces mêmes aliens?

Nous suivons donc séparément l’évolution de Cassie et de Ben.

Tandis que Cassie nous plonge, à travers plusieurs séquences flash backs, dans le cheminement qui a mené au monde tel qu’il est aujourd’hui et qu’elle nous en apprend plus sur elle, sa famille et son passé, Ben, lui, nous montre ce qui est mis en place afin de résister.

Curieusement, jamais vous ne vous ennuyez car vous êtes plongé malgré vous dans un huit clos où l’action se confine… à la planète. Paradoxalement, vous tressaillez au moindre oiseau qui passe, à la moindre brindille qui se casse… Bienvenue dans un monde de silence.

Et le silence, c’est justement ce qui a composé la 4ème vague.

Donc, nous évoluons dans un nouveau quotidien où vous devez toujours tenir votre esprit affûté car au moindre relâchement, vous être pris à la gorge et êtes dépassé par le moindre évènement.

En plus de Cassie et de Ben, certains personnages retiennent notre attention comme Evan ou Ringer.

Personnages secondaires mais qui ont une place prépondérante.

Vous pensez que vous allez avoir un peu de romance? Que nenni!
N’oubliez pas qu’on survit péniblement aux menaces des envahisseurs. Ils peuvent se dissimuler sous des traits humains, tromper votre confiance et vous mener à la mort, tout ça car… justement, non seulement ils ont des traits humains mais ils sont nés humains.

L’auteur nous embarque dans un récit haletant où vous vivez ce que les personnages vivent à cent à l’heure. Comme eux, vous avez cette impression d’être un pion qu’on avance à sa guise car, lorsque vous croyez savoir quelque chose, Rick Yancey se charge toujours de vous rappeler que les apparences sont trompeuses, que rien n’est acquis.

C’est ainsi, par exemple, que j’ai perdu de vue ce que je ressentais quand je l’ai découvert du point de vue de Cassie pour croire, pour me retrouver sous la propagande de l’ennemi insidieusement et au final, être frustrée envers moi-même pour m’être fait avoir aussi facilement et pour me fustiger: « mais où donc est passé mon esprit critique? »

En présentant son histoire sous deux points de vue, l’auteur réussit le pari de nous embarquer rapidement dans sa trame et de nous faire vivre deux fois plus intensément les évènements. L’action ne s’essouffle jamais! Au contraire, plus vous lisez, plus vite vous tournez les pages afin de savoir au plus vite le fin mot de l’histoire.

La 5eme vague n’est donc pas qu’une histoire de SF ou de survie. C’est également une réflexion qui peut vous mener loin, vous faire vous interroger et même, (même!) vous faire oublier vos préjugés et vous remettre en question. Etes-vous plutôt comme Shakespeare et vous pensez « Si une rose ne sent pas la rose, elle n’en reste pas moins une rose? » ou bien vous pensez qu’on est défini par nos actes?

Comment ça vous ne comprenez pas mes dernières lignes?

Eh bien voilà une raison de plus de commencer cette trilogie. Ca, et le fait que c’est aussi addictif qu’un Percy Pig. On en redemande toujours.

Lu dans le cadre d’une lecture commune dont vous pouvez lire quelques avis:
Flotousleslivres
Stellablogueuse

Et d’autres: sur ce lien.

Publicités

9 réflexions sur “Trilogie La 5ème vague, tome 1: La 5eme vague – Rick Yancey

  1. Pingback: « La 5ème vague  Rick Yancey | «Suspends ton vol

  2. je n’ai pas trouvé le temps de vous suivre pour cette lecture commune mais ce n’est pas l’envie qui m’a manqué. Je me suis promise de le lire en début d’année prochaine quand j’aurai retrouvé un rythme plus cool.

  3. J’étais comme toi, au début on ne fait pas bien les liens entre les différents points de vue même si on sent que quelque chose cloche. Pendant un bon moment je n’ai plus du tout su qui étaient les gentils et les méchants 😉 En tout cas j’ai adoré, je ne me suis pas ennuyée et j’ai vraiment apprécié les personnages, y compris l’aspect romance qui pour une fois n’est pas trop présent et est bien mené 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s