You wish – Mandy Hubbard

couverture

Synopsis ( Traduction du résumé par moi. Sortie française prévue):

Seize ans, ça craint! Le père de Kayla a quitté le foyer, ses notes ont baissé et sa meilleure amie sort avec le garçon dont Kayla est secrètement amoureuse depuis des années. En soufflant ses bougies, Kayla fait le vœu que tous ses vœux d’anniversaire se réalisent. Le lendemain Kayla se réveille avec un poney rose bien vivant, ensuite, une année entière de boules de chewing-gums débarque. Un garçon s’appelant Ken ressemblant bizarrement à la poupée du même nom la suit partout… Les vœux de Kayla doivent absolument cesser de se réaliser car car quand elle avait 15 ans, Kayla a émis le souhait que Ben l’embrasse et Ben est le petit-ami de sa meilleure amie…

Mon avis:

Raconté à travers le point de vue de l’héroine de ce livre, Kayla, l’auteure nous emmène au lycée et nous immerge dans la peau d’une jeune fille plutôt repliée sur elle-même et introvertie.

Tout d’abord, faisons la connaissance de sa meilleure amie, Nicole. Toutes deux se connaissent depuis l’enfance et sont inséparables depuis lors mais depuis peu, Nicole a un petit-ami, Ben dont malheureusement, Kayla est folle amoureuse depuis trois années mais que Kayla jalouse également car elle a l’impression que Nicole s’éloigne d’elle pour lui.

Ensuite, le contexte : La mère de Kayla lui organise pour son seizième anniversaire une gigantesque fête d’anniversaire au cours de laquelle Kayla fait le vœu malheureux que tous ses anciens vœux d’anniversaire se réalisent. C’est là que le destin s’en mêle et réalise ce vœu fou.

Le lendemain, quelle n’est pas la surprise de notre héroïne lorsqu’un poney rose avec une bougie peinte sur les fesses débarque chez elle pour la suivre partout. Le surlendemain, c’est sa poupée qui prend vie telle un Pinocchio….

Comme si sa vie n’était pas assez compliquée comme ça, lorsque Kayla réalise enfin ce qu’il se passe, la voilà en panique car elle se rappelle d’un vœu en particulier qui ne doit jamais se réaliser si elle ne veut pas perdre Nicole.

You wish se présente donc comme une histoire légère et sans prise de tête, comme ces téléfilms qui passent les après-midis sur la 6 et que vous regardez parce qu’une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal !

L’auteure apporte cependant un plus à l’histoire en y ajoutant de l’humour et une profondeur aux personnages.

Les situations cocasses dans lesquelles se retrouve Kayla ne manquent pas de piquant en plus de ses réparties sarcastiques et de son caractère caustique.

Quant à son vécu sur fond de drame familial, non content de servir de toile de fond à la raison de certains vœux, il sert également d’explication psychologique de l’évolution du personnage de Kayla et de ses relations avec sa mère et son frère.

Les personnages secondaires maintenant.
La mère de Kayla est décrite au début de l’histoire comme une entrepreneure très investie dans son entreprise. Tellement investie dedans en fait que l’anniversaire de Kayla lui sert plutôt de prétexte à se faire connaître professionnellement qu’à faire plaisir à Kayla. A ce titre, elle se trouve peu présente dans le déroulement de l’intrigue et en même temps, l’aura qu’elle dégage est telle que l’on sent son influence, bien palpable sur les choix de Kayla.

Nicole, également est peu présente dans l’intrigue ou alors, lorsqu’elle est là, ce n’est que pour contredire Kayla. Lorsque vous lisez les passages qui la concernent, d’instinct, on a l’impression d’assister à la fin d’une amitié car Kayla et Nicole prennent des chemins différents.

Enfin, Ben ne se démarque pas plus des autres. Est-ce parce que Mandy Hubbard prend le parti d’écrire une histoire légère ou parce qu’elle a décidé de nous placer dans la tête de Kayla ? Il en résulte néanmoins que les descriptions le concernant restent superficielles et naïves. Bien qu’il apparaisse dans ce livre nettement plus que les autres personnages, si j’excepte Ann, notre poupée devenue fille et notre poney rose, les passages Ben-esques restent dans les règles de l’art de la chick-lit.

Seul le personnage de Kayla est approfondi et derrière cette histoire de vœu magique, se profile une quête identitaire.

En effet, si la mère de Kayla s’investit autant dans son travail, c’est pour oublier son divorce qui s’est très mal passé et cela, Kayla mettra pas mal de temps à le réaliser et à réaliser les conséquences de ses propres actes sur les autres. Car oui, Kayla tire des leçons de cette folie ambiante.

Le bémol : Je déplore la redondance d’un gag qui m’a agacée car comme on dit, les meilleures plaisanteries sont les plus courtes et le fait qu’à la fin du roman, on n’en sache pas plus sur le sort d’Ann et de Ken.

En conclusion, You wish a été une lecture très agréable et rapide, idéale pour se changer les idées sans se tracasser la tête. Bien sûr, la fin du roman était prévisible mais le voyage pour y arriver était très divertissant.

Publicités

11 réflexions sur “You wish – Mandy Hubbard

  1. Il me tente énormément et depuis longtemps. J’avais adoré Prada et préjugés de cette auteure. J’ai commencé Ripple et j’avoue qu’il est plutôt sympa pour le moment.

  2. Oui il a l’air très sympa ce livre et un peu de légèreté de temps en temps ça ne fait pas de mal. ^^
    En plus si la parution française est prévue que demander de plus. Je le note donc, merci ma belle. ❤

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s