Saga On Dublin Street, tome 1: On Dublin Street – Samantha Young

dublin

Synopsis ( Traduction du résumé par moi. Sortie française prévue le 10 juillet 2013 chez J’ai Lu):

Jocelyn Butler a laissé son passé tragique derrière elle depuis des années mais tous ses secrets sont sur le point d’être dévoilés au grand jour.
Il y a quatre ans, Jocelyn a lassé ses souvenirs aux USA pour recommencer à zéro en Ecosse en enterrant son chagrin, en ignorant ses démons et en évitant de s’attacher. Sa vie solitaire lui réussit plutôt bien jusqu’à ce qu’elle emménage dans un nouvel appartement sur Dublin Street où elle rencontre un homme qui bouleversera profondément sa vie.

Mon avis:

Le livre s’ouvre sur une scène se passant en classe avec notre héroine, Joss, à l’âge de quatorze ans.
Le cours se passe paisiblement tandis que l’auteure nous plonge lentement mais sûrement dans la peau de Joss, une adolescente comme les autres avec des problèmes comme les autres. Et puis tout à coup …

Nous entrons dans le vif de l’histoire, huit ans après les faits.

Joss a maintenant complètement changé par rapport à la jeune fille que nous avons rencontrée dans le premier chapitre, elle est devenue taciturne, secrète et très indépendante tout en étant rongée par la culpabilité.

Elle tente de survivre péniblement mais on sent bien qu’elle n’a jamais fait la paix avec ce qui est arrivé des années plus tôt et cela s’en ressent dans son comportement et sa façon de se comporter avec les gens qui lui sont proches.

Faisons la connaissance des autres personnages.

Tout d’abord, Ellie, la nouvelle colocataire de Joss. Venant d’une famille fortunée elle a néanmoins le coeur sur la main et s’attache rapidement aux personnes, ce qui fait que souvent, son grand frère Braden doit surveiller ses arrières pour éviter qu’elle ne soit la proie de rapaces qui en veulent à leur argent.

Braden est l’intérêt amoureux de Joss. Serial manwhore, il a une préférence pour les blondes aux longues jambes, n’a pas sa langue dans sa poche et peut se montrer très carnassier quand il s’y met. A côté de ces défauts, lorsqu’il se donne c’est toujours à fond et il prend très à coeur le bonheur de ses proches.

Rhian est la meilleure amie de Joss. Elles se sont rencontrées durant leurs études et ne se sont plus quittées depuis. Pourtant, elle et Joss ont toutes deux des secrets qu’elles n’ont jamais partagé l’une avec l’autre.

Eux trois plus d’autres personnages secondaires donnent au final une histoire riche en émotions qui ne peut pas laisser indifférent.

Samantha Young réussit à manier scènes tristes avec scènes hilarantes en nous proposant une promenade en Ecosse et en nous faisant rêver.

L’interaction entre Joss et Braden vous fera rire à certains moments, surtout ceux où Joss se montre vulnérable et bornée (au début). Quant à Braden, il a ce côté autoritaire qui peut vous énerver à l’extrême et qui peut de l’autre côté, vous plaire et vous faire fondre. Selon les moments, vous passez donc d’un extrême à l’autre.

Le livre se lit rapidement. Vous êtes tellement plongé dedans que le temps n’a plus d’emprise sur vous.

Vous riez, vous souffrez, vous avez peur, vous êtes triste… Samantha Young vous fait vivre une palette d’émotions si variées que vos humeurs reflètent un véritable arc-en-ciel.

Sans tomber dans le piège des auteurs de YA, l’auteure nous propose une héroine forte en apparence, presque froide et fuyante alors qu’au fond, elle est fragile, effrayée par les lendemains, ce qui change complètement des héroines nunuches et sans profondeur dans le genre de Bella Swan.

De plus, elle aborde avec pudeur certains thèmes difficiles et les traite sans avoir l’air d’y toucher.

Au final, le seul bémol que je peux apporter est la fin du roman, en particulier le dernier chapitre que j’ai trouvé trop court, trop rapide, trop prévisible même si je l’ai beaucoup aimé.

On Dublin Street se trouve être un réel bon moment de lecture et un séquel portant sur le personnage de Jo est sorti dernièrement intitulé, Down London Road.

Publicités

12 réflexions sur “Saga On Dublin Street, tome 1: On Dublin Street – Samantha Young

  1. « Ce qui change complètement des héroines nunuches et sans profondeur dans le genre de Bella Swan! » Ah ah, je suis complètement d’accord avec toi ! J’ai trouvé que ce roman se différencie de toutes les autres histoires du même style qui circulent en ce moment ! 🙂

  2. Pingback: Saga On Dublin Street, tome 4: Fall from India Place – Samantha Young | Le Sentier Des Mots

  3. So I’m back 😛

    Avant que j’oubli je dois te dire que tu as raison pour ce dernier chapitre. Il est vrai que je ne l’ai pas souligné mais je l’ai trouvé trop fleur bleue et cliché, dommage mais ça reste un bémol marginal pour moi 🙂

    Moi j’ai adoré quand Jocelyn pète un câble à cause du « spooning » après la consommation de leur arrangement, qu’est ce que j’ai pu rire mais rire!!!!! 😄

    Aller, il me manque plus qu’a lire la suite même si je trouve dommage que Braden ne soit plus là. J’avoue que Joss n’est pas un personnage qui m’a fait bonne impression…

    • Eh ben voilà, on a rigolé à la même scène. Sérieusement, cette scène est culte! J’en avais mal au ventre et j’en pleurais de rire ! 😀
      Ah mais tu sais, Braden et Joss sont super présents dans la suite 🙂
      D’ailleurs, y a eu une nouvelle à Noel, spécialement pour noel avec Braden et Joss.
      Le jour où tu investiras dans une liseuse, tu la découvriras peut-être 😀

    • Il n’est pas encore sorti en français mais si tu lis en VO, il est édité chez Penguin. Ta wishlist ne me dit pas merci mais tu me remercieras pour l’histoire d’amour qui fait rêver ^^

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s