Trilogie Godspeed, tome 3: Shades of Earth – Beth Revis

revis

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française non prévue pour le moment):

Amy et Elder ont finalement quitté les murs oppressants de Godspeed. Ils sont prêts à commencer une nouvelle vie – à se construire un chez eux – sur Centauri-Earth, la planète pour laquelle Amy a traversé 25 trillions de kilomètres à travers l’univers. Mais cette nouvelle Terre n’est pas le paradis qu’elle espérait tant.

Mon avis:

Dans ce dernier opus des aventures d’Amy et Elder, l’action commence juste là où A million suns nous avait laissé. A ce titre, nous voilà en compagnie de ces deux-là juste au moment où ils s’apprêtent à atterrir sur Centaury Earth.

Découverte de la Nouvelle Planète. A priori, tout va bien. L’atmosphère est viable, la terre semble prometteuse … jusqu’au moment où…

Alors que le début laissait présager une lutte de pouvoirs entre les « nés sur terre » (les Earthborn) et les « nés sur le vaisseau » (les shipborn), on se rend bien compte que d’autres dangers guettent nos voyageurs.

En effet, comme toute planète qui se respecte, Centaury Earth comporte son propre ecosystème et évidemment, vous vous doutez bien que l’homme ne peut pas être au sommet de la chaîne alimentaire tout le temps. Il arrive un moment où il se trouve même un prédateur pire que lui.

Sans pouvoir donner trop de détails, sachez donc que Shades of Earth nous plonge dans plusieurs strates de danger.

Le premier est évident car il est matérialisé sous la forme des animaux qui hante la planète.

Cependant, le second est plus d’ordre psychologique et est inhérent dès qu’il s’agit d’hommes. Il s’agit de pouvoir, de contrôle. De cette lutte naturelle qui s’ensuit peu importe le territoire ou les dangers extérieurs.

Il s’agit également de confiance. A qui faire confiance lorsque tout ce que vous connaissez est chamboulé? Lorsque vous perdez tous les repères que vous preniez pour acquis?

Enfin, la dernière question posée par l’auteure est simple: jusqu’où iriez-vous pour survivre?

Comme vous vous en doutez, ce dernier tome est riche en actions, en rebondissements. Il recèle également sa part de drames avec ses morts car il y a bien d’innombrables morts, des révélations qui répondent à toutes nos questions.

Pour cette raison, il est très dur de relâcher le livre tellement on est impatient de connaître la suite.

De plus, le style de l’auteure ainsi que son style de narration, toujours du point de vue conjugué d’Elder et d’Amy, ont le don de nous faire réellement vivre l’action et nous font sortir du statut de témoins pour en devenir acteurs et ressentir les émotions de nos héros.

Enfin, et ça rejoint ce que je disais plus haut et dans les chroniques des deux premiers tomes, l’histoire en elle-même se démarque par une originalité et une trame qui changent toujours aussi agréablement par rapport aux livres de YA traditionnels car si on y réfléchit bien, ce qu’il se passe, les combats extérieurs et internes livrés par nos héros pourraient très bien se passer dans la réalité, dans un futur possible.

Jamais vous ne ressentez de lassitude. Au contraire, vous ressentez à chaque fois toujours plus d’excitation et d’impatience tellement vous êtes pris dans l’action.

Shades of Earth nous livre donc un final très complet et satisfaisant. Il a comblé mes attentes et je n’ai pas du tout été déçue!
Punaise, les derniers chapitres, surtout!
Ils sont réellement riches en émotions. J’ai versé ma petite larme. C’est vraiment … ouf!

Godspeed est une excellente saga de SF/YA que je relirai avec plaisir!

Retrouvez mon avis sur:
– Le préquel, As they slip away: sur ce lien.
– Le premier tome, Across the universe: sur ce lien.
– Le deuxième A million suns: sur ce lien.

Publicités

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s