Duologie Anna, tome 1: Anna dressed in blood – Kendare Blake

Anna

Synopsis (Traduction par moi. Sortie française prévue):

Cas Lowood a hérité d’une étrange profession: il tue les morts. Tout comme son père avant lui jusqu’à son meurtre par un fantôme qu’il devait tuer. Désormais, armé de l’athamé mortel et mystérieux de son père, Cas voyage dans le pays accompagné de sa sorcière de mère et de leur chat détecteur d’esprits. Ensemble, ils suivent des légendes et histoires locales en essayant de régler le sort des morts meurtriers.
Quand ils arrivent dans une nouvelle ville à la recherche d’un fantôme que les habitants surnomment Anna vêtue de sang, Cas ne s’attend pas quelque chose de spécial à part la traque, la chasse et l’extermination. Mais à la place, il se retrouve avec une fille coincée dans une malédiction et la rage, un fantôme comme il n’en a jamais affronté avant. Elle porte toujours la même robe qu’elle portait le jour de son meurtre brutal: avant blanche, elle est maintenant maculée de sang qui coule. Depuis sa mort, Anna tue toutes les personnes qui osent entrer dans la demeure victorienne qu’elle appelait autrefois maison.
Et pour une raison ou une autre, elle épargne sa vie.

Mon avis:

J’avais envie de lire ce roman depuis longtemps et grâce à Avalon, c’est maintenant chose faite.

Nous suivons le périple de Theseus Cassio, surnommé Cas dans une chasse aux fantômes qui n’est pas sans rappeler la série Supernatural. Promis juré!

Raconté du point de vue de Cas, c’est-à-dire que nous sommes plongés dans un point de vue masculin, Anna Dressed in blood nous plonge dans une ambiance sombre et de meurtres sans heureusement, nous glacer d’effroi.

Cas est un jeune homme devenu chasseur à la mort de son père lorsqu’il avait 14 ans, assassiné par quelque chose dont la nature est indéterminée. Habitué à tuer les fantômes, il n’hésite pas à se servir des vivants afin de collecter les informations qui lui sont nécessaires pour poursuivre sa mission et à les manipuler. Pour autant, Cas se montre très attachant car on comprend qu’en agissant ainsi, ce qui le motive, c’est de se protéger car il a énormément souffert de la mort de son père.

Arrivant fraîchement dans la ville où Anna sévit, nous assistons à la naissance de son amitié avec Thomas, une sorte de medium goth et Carmel, la jeune fille populaire du lycée mais qui en a dans le ciboulot.

Cas ne le sait pas encore mais le fantôme d’Anne va lui apporter énormément, même si elle l’humilie en le maniant comme une poupée de chiffon. Littéralement.

Toujours dans la veine de la série des Winchester, Cas, comme nos fameux frères, travaille en fonctionnant par réseau. Il va là où ses contacts lui disent d’aller et s’en va aussitôt sa mission accomplie, tel Lucky Luke.

On pourrait croire que l’histoire ne nous accroche pas et pourtant…

Dès les premières pages, j’ai été captivée par les aventures de Cas.

Je ne sais pas comment Kendare Blake a fait mais elle réussit à nous plonger dans son quotidien très spécial et à nous faire comprendre et ressentir les émotions de Cas. Raconté sur le mode d’une banale enquête, nous sommes pris dans ses méandres et finalement, l’histoire se révèle beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Cependant, l’auteure ne se perd pas dans l’horreur et le récit se révèle plus humain et moins sombre que ce que le résumé pouvait en dire.

J’ai apprécié la personnalité de Cas. Il peut se montrer très dur en apparence, à rejeter les personnes qui voudraient l’aider sans sa quête mais il possède une vulnérabilité presque tangible, presque palpable qui adoucissent ses actes et ses paroles.

Je ne lui raconterai pas de belles conneries sur comment je vais la libérer. Ce serait mentir, la mettre à l’aise et essayer de la mener en bateau. Et en plus, ce serait un mensonge. Je n’ai aucune idée sur où je vais l’envoyer et je m’en fous. Je sais juste que c’est loin d’ici.

Quant à Anna, il faut dire que son personnage est tout aussi complexe.

Anna a été tuée, égorgée le soir de son bal. De blanche immaculée, sa robe est devenue sang.
A première vue, Anna fait penser aux Poltergeists, ces fantômes vengeurs qui, rongés par la colère, par l’injustice de leur sort, se défoulent sur les vivants. Et pourtant, lors de sa première rencontre avec Cas, elle fait preuve de clémence et même de capacité de raisonnement.

Mais que se passe-t-il bon sang?

Eh bien, c’est pour ça que ce premier tome est un tel page-turner. Non seulement les personnages vous attendrissent mais en plus, vous avez affaire à une histoire captivante et riche en rebondissements.

Vous pensez qu’après la délivrance d’Anna, l’histoire s’arrête là et non, l’auteure embraye directement sur un dénouement qui nous laisse sens dessus dessous.

La fin du roman arrive tellement rapidement que la surprise nous tombe dessus sans crier gare.

Optimiste et triste en même temps, le roman peut se suffire à lui-même mais comme moi, vous aurez forcément envie de lire la suite!

Une vraie révélation!

Anna

Publicités

8 réflexions sur “Duologie Anna, tome 1: Anna dressed in blood – Kendare Blake

  1. Je l’avais gagné mais il ne me tente absolument pas ! Je suis aussi allée voir sur Internet les avis et le résumé de Girl of Nightmare et le gros spolier, quoi ! J’ai été dégoûtée ! C’est pour ça que j’ai laissé un peu de temps passé, pour que je ne m’en souvienne plus tellement.

  2. Je suis contente que tu ai aussi apprécié ce livre. Ce fut un gros coup de coeur pour moi, cet été. J’ai aussi tout de suite pensé à Supernatural mais également aux histoires qu’on se racontait au primaire pour se faire peur tel que la Dame Blanche (j’ai plus plensé à elle qu’aux Poltergeist). Mais j’ai apprécié le fait que, pour une fois, c’est un garçon le narrateur. C’est trop rare dans les livres jeunesse/young adult. J’attends avec impatience mon deuxième tome et je pense relire le premier avant, histoire de me remémorer l’histoire.

    • As tu essayé les Enfants de la paranoia? C’est aussi raconté du point de vue d’un mec et ça change de ce qu’on peut lire habituellement aussi 😉
      J’ai triché. Pour Anna, j’ai été voir u peu sur Internet ce qu’il se dit sur Girl of nightmares et je me suis fait spoiler la fin 😦 Mais je veux le lire quand même, na ! 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s