Le 5ème règne – Maxime Chattam

couverture

Synopsis:

A Edgecombe, en Nouvelle-Angleterre, ils sont cinq adolescents derrière Sean le rêveur à parcourir sans fin les forêts séculaires. Un beau jour, ils découvrent dans un grenier un vieux grimoire couvert de poussière… La tempête qui éclate alors aurait dû les dissuader de chercher à en savoir plus. Et surtout les retenir de tourner les pages du livre, car désormais le mal va s’acharner sur la région. Ce sont d’abord des enfants qui disparaissent, puis d’étranges hommes au charisme effroyable qui font leur apparition. Bientôt les orages se multiplient tandis que Sean et ses amis tentent de trouver dans le livre maudit une solution à la terreur qui s’abat sur Edgecombe …

Mon avis:

Le prologue nous plonge dans une France à l’époque de l’Inquisition. Vue à travers les yeux d’un moine, nous assistons à un massacre perpétré par le signe.

Bond dans le temps. De nos jours : le premier chapitre s’ouvre sur une scène paisible que l’on imagine se passer un jour d’été et dans un cadre semblable à celui de l’époque de Tom Sawyer.
Elle relate la visite de Sean à son grand-père, Anatole, en maison de retraite. Celui-ci sent la mort venir mais comme Sean ne comprend pas le sens de ses paroles, il congédie son petit-fils avant qu’il ne pense que la raison le déserte.

A partir d’une partie de paintball qui tourne mal, d’une querelle d’adolescents dont la violence fait tout de même peur et de folles virées des jeunes, l’action se met en place très rapidement.

Le 5ème règne est le premier roman de Maxime Chattam et celui-ci nous plonge clairement dans le fantastique. Ce livre change de ceux que j’ai chroniqués qui eux, flirtaient avec le supernaturel sans tomber dedans, en ayant une explication tout à fait rationnelle.

Bref, lorsque Sean et ses amis découvrent un mystérieux grimoire mentionnant une Confrérie et s’amusent à faire une séance de spiritisme, ils ne se doutent pas qu’ils vont vivre un enfer par la suite et qu’il y aura des morts. Beaucoup de morts.

Tout le long de ma lecture, l’ambiance ainsi que le thème de ces enfants qui vivent ensemble une sacrée aventure m’ont fait penser aux films Stand by me et Dreamcatcher, adapté du livre du même nom de Stephen King avec le dyptique Ca.

J’ai apprécié comment l’action dramatique et le contexte priment sur les tracas des adolescents qui m’ont quelque peu ennuyée au début du roman. Cependant, je dois bien avouer que j’ai dû m’accrocher lors des cent premières pages car ce contexte à la Huckleberry Finn m’a dépaysée.
Évidemment, les didascalies annonçaient « De nos jours » mais personnellement, je n’ai pas pu m’empêcher de visualiser l’action dans les années 1970.

Autre bémol aussi: le fait que le prologue n’a pas de lien clair avec l’histoire.

Bémol compensé par l’épilogue. Se passant en Italie, j’ai aimé comment l’action se termine sur une révélation / théorie conspirationniste connue de tous et tellement répandue qu’on ne sait plus si elle est avérée ou inventée.

En bref, ce livre a surtout été une lecture agréable après la découverte du grimoire mais il ne m’a pas autant plue que les romans que Maxime Chattam a publiés par la suite.

4 commentaires sur « Le 5ème règne – Maxime Chattam »

  1. Je trouve moi que le début à tout rapport avec le livre… Il raconte l’assassinat des trois moins par Korn, si je ne me trompe pas… On a la clef de ce mystère au cours de la deuxième partie du livre, par O’Clenn 🙂

  2. Tient je l’ai lue il n’y a pas très longtemps et j’ai tous simplement adorer, je n’ai pas encore lue, je suis d’accord avec ta comparaison avec dreamcatcher, maintenant que tu le dit ^^

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.