Les lumières de Haven – Pauline Bock

couverture

Synopsis:

Alors qu’ils préparent le bac, cinq adolescents sont projetés dans l’univers merveilleux de Haven, un monde parallèle volontairement bloqué au XVIIIè siècle. Old Jack, l’Intendant, règne en despote éclairé sur ce havre de paix… Mais un personnage mystérieux menace de révéler un secret millénaire qui pourrait faire exploser ce fragile équilibre et transformer ce paradis en un enfer de guerre, de feu, de sang… Que peuvent faire les cinq Arrivants pour éviter ce cataclysme? Quelles créatures terribles devront-ils affronter? Quel mystère entoure la disparition des premiers habitants légendaires de Haven?

Mon avis:

Je remercie les éditions Scrineo Jeunesse pour ce partenariat ainsi que Livraddict pour m’avoir choisie.

L’histoire commence dans notre monde, à une époque contemporaine de la nôtre. Nous suivons chacun des 5 héros séparément et assistons à leur arrivée à Haven.

Passée la découverte de cet étrange monde et une relative acceptation du fait que jamais, ils ne pourront rentrer chez eux ni retrouver leur famille et leur vie, l’auteure nous présente un monde en apparence idyllique.

En effet, Haven – qui signifie abri traduit de l’anglais – nous fait penser irrémédiablement à un village du Moyen Age. Nous faisons la connaissance de Fenn, un petit garçon de onze ans qui est le Grand Conseiller de l’Intendant Old Jack qui règne lui même sur Haven depuis plus de dix ans dans l’attente de la survenue d’un roi.

Old Jack a donc en charge tout un monde qui est habitué à ce que des Terriens comme les héros apparaissent de temps à autre. En effet, le système de Haven s’est mis en place grâce à des anciens Arrivants qui ont apporté leur savoir à ce monde et nous avons en exemple, un médecin allemand débarqué à Haven en 1929 qui a décidé de consacrer le reste de sa vie en continuant à pratiquer la seule chose qu’il sache faire: la médecine.

Haven, selon la mythologie de l’auteure, est un monde parallèle à la Terre qui a été créé en même temps que celle-ci lors du Big Bang. A l’inverse de notre planète, la Pangée est restée intacte et ce ont les animaux volants qui ont évolué pour devenir des anges.

Mais nos héros dans tout ça?

Nous avons cinq personnages dont un seul et unique garçon, Julien.

Julien est le meilleur ami de Lise et forment un groupe avec Charlotte, Andréa et Myriam.

En plus de nous plonger dans un récit mêlant fantasy et aventure, Pauline Bock a pris le parti de nous faire suivre leurs péripéties d’un point de vue interne. C’est ainsi qu’on se retrouve pris dans les affres de l’adolescence et des hormones de certains personnages et qu’impuissants, on finit par avoir notre tête de turc. Eh oui, ces Arrivants sont loin d’être parfaits.

L’auteure dont c’est le premier roman n’a que vingt ans et ça se ressent dans le style de l’écriture et la narration des faits.

Même si le récit se lit de façon fluide, des coquilles m’ont fait tiquer ainsi que les facilités et raccourcis que l’auteure a pris pour développer une histoire d’amour. (Je ne comprends pas comment une fille peut dire qu’un garçon l’aime alors que lui n’a fait qu’avoir un comportement détestable envers elle. Et tout de suite les grands mots! Parler d’amour après deux-trois paroles courtoises. Serait-ce le syndrome de Bella Swan?)

C’est un bémol peut-être acceptable pour certaines (?) mais pour moi, c’est tout ce qui m’agace profondément.

Heureusement, le récit m’a captivée car même si je ne suis pas fan de fantasy, j’aime les histoires de monde parallèle et l’époque du Moyen Age m’a toujours interpellée. C’est une de mes périodes de l’Histoire préférées. De plus, la mythologie présentée autour des animaux qui m’a énormément fait penser aux Daemons de Philip Pullman (A la croisée des mondes) m’a plue et c’est avec un grand intérêt que j’ai suivi l’enquête de Lise.

L’auteure a développé tout un monde riche en complexité qui montre bien que les apparences sont toujours trompeuses. Un despote peut s’avérer sage et empreint de générosité alors qu’un résistant peut être en réalité un monstre.

Certaines choses m’ont tout de même fait tiquer car même si je veux bien admettre que des pouvoirs magiques et que des Daemons existent dans un monde avec la magie, j’ai du mal à avaler le fait qu’il suffit d’injecter des cellules animales dans un homme pour entraîner des mutations génétiques. Ca fait too much, tout de même.

Néanmoins, l’action prend son temps pour se mettre en place, ce que j’ai apprécié.

Et puis à la fin, tout se précipite et je ne sais pas, ça me semble mal dosé. Je n’ai pas vu l’intérêt de certaines scènes même si une pauvre explication est donnée mais alors, les derniers chapitres se sont montrés plus particulièrement poignants et ça, je ne m’y attendais pas.

Tout d’abord, parlons de notre Gavroche (Les Misérables, de Victor Hugo). Pas vu venir. Déjà, ça, ça a été un énorme choc!

Ensuite, le combat épique qui s’ensuit. Rien compris à l’action mais le résultat et le calme après la tempête m’ont mise sur les nerfs. Les larmes aux yeux menaçaient de couler. J’avais une boule dans la gorge.

Enfin, les statues et le départ. Et là, avec les scènes d’adieu mais surtout, la lettre, je n’ai plus pu me contenir, c’était trop pour mon petit coeur.

En l’espace de quelques chapitres, je suis passée de « agréablement distraite » à « tellement plongée dedans qu’elle en pleure ».

Et juste pour ces chapitres qui sont les meilleurs pour moi, juste pour cette lettre qui m’a tant émue, Les lumières de Haven resteront pour moi un doux rêve, un lieu magique auquel je repenserai avec nostalgie à l’instar de nos héros narniens.

Merci à l’auteure, pour ces chapitres riches en émotions.

Merci à Livraddict pour m’avoir donné l’occasion de découvrir cette superbe histoire.

Merci Scrinéo pour avoir publié cette petite pépite.

logoScrineo

Publicités

6 réflexions sur “Les lumières de Haven – Pauline Bock

  1. J’ai hésité à postuler pour ce partenariat puis, finalement, quand je me suis décidée il était clos. Mais je pense tout de même me procurer ce livre qui a l’air vraiment bien tôt ou tard 😛

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s