Trilogie Under the ever sky, tome 0.5: Roar and Liv – Veronica Rossi

couverture

Synopsis (Sortie VF non prévue):

Before Perry and Aria, there was Roar and Liv.

After a childhood spent wandering the borderlands, Roar finally feels like he has a home with the Tides. His best friend Perry is like a brother to him, and Perry’s sister, Liv, is the love of his life. But Perry and Liv’s unpredictable older brother, Vale, is the Blood Lord of the Tides, and he has never looked kindly on Roar and Liv’s union. Normally, Roar couldn’t care less about Vale’s opinion. But with food running low and conditions worsening every day, Vale’s leadership is more vital—and more brutal—than ever. Desperate to protect his tribe, Vale makes a decision that will shatter the life Roar knew and change the fate of the Tides forever.

Mon avis:

L’action se passe bien avant celle de Never sky.

Ce préquel a pour héros Roar et Liv. Vous ne vous rappelez plus qui c’est? Il s’agit du meilleur ami de Perry et de la sœur de celui-ci, Olivia, dite Liv.

Leur histoire a été mentionnée brièvement dans Never sky mais il n’empêche pas que vous suivez l’évolution de la trame avec un espoir secret, celui que leur fin change.

Ouvrage très court – moins d’une centaine de pages – il se lit très rapidement et la fluidité de l’histoire est telle qu’on ne repasse pas par les mêmes difficultés trouvées au début du tome 1 car ici, nous n’avons plus de termes techniques ou de patois inhérents à un nouveau monde.

Le récit se concentre seulement sur Roar, Liv et sur leur relation interdite.

On apprend également plus de pans du passé de Perry et peu à peu, on comprend ses agissements et ses motivations , que ce soit dans ce tome ou bien dans Never sky.

Never sky dépeignait Roar sous un jour plaisantin et ne prenant rien au sérieux.

Ce One-shot approfondit son caractère et on découvre un Roar amoureux et passionné, prêt à donner sa vie pour sauver celle qu’il aime et fougueux.

De la même façon que l’on s’apitoie sur son sort, on découvre également la profondeur de l’amitié qui le lie à Perry mais surtout son attachement à ce qui est désormais sa patrie.

J’ai aimé comment l’auteure lie intrinsèquement les personnages de telle sorte que cet OS n’est pas seulement l’occasion d’approfondir un pan de passé mais également l’occasion de mettre en place les évènements du futur.

De plus, par l’entremise d’un nouveau personnage, on devine déjà certains retournements de situation qui pourront se révéler des obstacles ou bien une nouvelle alliance et enfin, ça a été un plaisir d’entrer directement dans le coeur du sujet. Même si l’immersion dans le monde de l’Ether a été compliquée par l’utilisation de termes nouveaux et a compliqué ma lecture de Never sky, une fois qu’on est accrochée, on le reste.

Pour finir, les bonus présents dans le recueil ( les premiers chapitres de Through the never night) m’ont énormément mise en appétit et je me languis encore plus d’avoir le tome 2 dans mes mains, la semaine prochaine.

Mon avis sur le 1er tome, Never sky: ici.

Lu dans le cadre d’une LC à deux avec Lulai dont vous pouvez lire sa chronique ici ( lien à venir).

Publicités

4 réflexions sur “Trilogie Under the ever sky, tome 0.5: Roar and Liv – Veronica Rossi

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s