Saga Lucky Harbor, tome 4: Lucky in love (Passionnément) – Jill Shalvis

couverture

Synopsis (Sortie VF le 18 janvier 2013):

Mallory Quinn has had enough of playing it safe. As a nurse and devoted daughter, she takes care of everyone but herself. And as the local good girl, she’s expected to date Mr. Right. But for once, she’d like to take a risk on Mr. Wrong. And who could be more wrong than Ty Garrison? The mysterious new guy in town has made it clear that he’s only passing through, which suits Mallory just fine. Besides, his lean, hard body and sexy smile will give her plenty to remember once he’s gone . . .
For the first time in his life, Ty can’t bear to leave. Helping this sexy seductress-in-training walk on the wild side is making him desire things he shouldn?t?including leaving the military for good. As their just-for-fun fling becomes something more, Mallory and Ty wonder if they could really be this lucky in love. After all . . . anything can happen in a town called Lucky Harbor.

Mon avis:

N’ayant pas le courage de traduire le résumé, pour faire très court, ce livre a pour héros le nouveau BG qui a emménagé en ville, Ty Garrison et une infirmière que l’on a déjà croisée dans le tome 3, Mallory Quinn.

Il m’a fallu un certain temps pour entrer dans le récit car à partir de ce tome, on coupe carrément les ponts avec nos trois sœurs préférées. De temps en temps il est fait mention de Tara et de sa pâtisserie à se damner mais elles n’interviennent jamais dans l’histoire.

Bref, on repart pratiquement à zéro avec la mise en perspective de personnages auparavant secondaires: Amy, la serveuse introduite dans le tome 3, Matt un ranger qui fait chavirer son cœur (c’est le prémice du tome 5), Josh, le pote médecin de Sawyer qui a droit à 2-3 scènes dans ce livre…

Bref, 3 filles, 3 mecs, 3 livres car comme précédemment, les tomes 4,5 et 6 se concentrent sur trois femmes que l’on retrouvera dans les livres pré-cités, histoire de ne pas trop perdre le fil.

Et 7,8 ,9, évidemment, encore d’autres personnages.

Mais revenons à notre couple du jour.

Une différence à noter, c’est que les leçons de vie de Mallory ont toutes trait au chocolat (miam miam!) et qu’elles ne sont pas annoncées telles quelles. Je me souviens que ça m’avait même plutôt donné envie de me goinfrer!

Ensuite:

Le style de Jill Shalvis nous charme encore une fois par sa fluidité et ses notes d’humour, surtout dans les premiers chapitres.

Je ne sais franchement pas comment elle fait mais je ne me suis pas lassée du tout par ses histoires d’amour. Elle arrive toujours à les rendre uniques et à faire rêver. Et là, quel rêve!

Les GI, ce n’est pas mon truc en temps normal, mais Ty, c’est une exception! Il exalte un charme viril et il a ce truc dans le regard « je suis un bad boy mais je vais t’aimer comme personne ne l’a fait ». *Drool*

Même si ce tome contraste totalement avec les précédents, cela m’a fait plaisir de revoir Sawyer dans une scène tordante ou d’avoir des nouvelles des sœurs Traeger. (Avoir des nouvelles très vite fait de Tara et Chloé, hein, parce qu’on ne les voit pas du tout. Niet.)
Preuve que Lucky Harbor est une petite ville et qu’il y aura toujours un lien entre les 9 livres qui composent la saga de Lucky Harbor.

Les caractères des personnages sont toujours bien travaillés, on se prend véritablement de sympathie pour Mallory et on arrive même à comprendre ses peurs et celles de Ty.
L’enchaînement des choses ne va jamais trop vite ou trop lentement, tout se fait avec une parfaite logique. Je n’ai vraiment pas de bémol à apporter. J’ai même eu l’impression que l’auteure avait fait un véritable effort dans l’approfondissement des caractères de ses personnages. On sent comme Ty est hanté par ses souvenirs de guerre. On souffre avec lui tellement le récit est vivace et connecté à la réalité.
Pour Mallory, j’ai aimé sa personnalité affirmée et sûre d’elle, comme elle sait ce qu’elle veut et ne recule devant rien, quitte à donner son propre repas à une patiente qui déteste la nourriture d’hôpital. Mallory est une femme qui a de la poigne même si elle n’en est pas forcément consciente.

Quant à la fin du livre, je crois bien que c’est celle qui m’a le plus émue pour le moment entre les 6 livres parus. (Septième tome prévu en mai 2013, je ne vous dis pas comme je l’attends!) Elle est attendrissante et pleine d’émotions avec un soupçon de mélancolie. Une belle conclusion pour notre couple. On a beau savoir comment se terminent les histoires de Jill Shalvis, il n’y a pas à dire, elle arrive complètement à nous mettre dedans.

Comme vous le voyez, Lucky in love m’a véritablement plue. Mieux, ça a été un coup de coeur et si vous aviez peur d’être déçue de ne pas retrouver des têtes connues, le coup de blues vous passera très vite! Il ne faut surtout pas hésiter!

Mon avis sur le 1er tome ici.
Le 2eme tome là.
Le 3ème tome ici.

Publicités

5 réflexions sur “Saga Lucky Harbor, tome 4: Lucky in love (Passionnément) – Jill Shalvis

  1. Pingback: Saga Lucky Harbor, tome 12: One in a million – Jill Shalvis | Le Sentier Des Mots

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s