Les faucheurs sont les anges – Alden Bell

couverture

Synopsis:

Temple n’a aucun souvenir du monde avant la chute. Du monde avant les zombies, avant les camps de survivants, avant les plaines de suie où tombent les vivants et se lèvent les morts.
Temple a quinze ans, mais le temps de l’innocence est depuis longtemps révolu.
Seule face à la nature, à ses miracles et à sa sauvagerie, elle est pourtant décidée à profiter de ce que la vie peut encore lui offrir, et à découvrir ce que dissimule l’horizon. Et derrière cette adolescente au coeur simple et dur, habitée par le désir d’être juste, se profile l’ombre de l’homme qui a juré de la tuer.

Mon avis:

J’ai choisi ce livre car le résumé me paraissait poétique tout en ayant un contenu sombre. Je ne me suis pas trompée.

Nous suivons Temple, jeune fille de seize ans. Ne connaissant pas ses parents et ne sachant pas s’ils sont morts ou s’ils l’ont abandonnée, elle a grandi dans un orphelinat avant d’être recueillie par un homme qui lui a appris à tuer du zombie et qui lui a donné un foyer avant de mourir, à son tour mordu par un mort-vivant.

Vous l’aurez compris: ce livre est beaucoup question de zombies.

A première vue, je n’ai pas pu m’empêcher d’établir un parallèle avec Un blog trop mortel de Madeleine Roux. A cause du contexte mais également de l’héroine qui, à l’âge où elle devrait connaître ses premiers émois, doit se battre pour survivre et qui a un quotidien peuplé de sang et de mort.

Seulement, Un blog trop mortel a pris le parti d’être drôle et totalement déjanté alors que ce livre, lui, est plus une description de la réalité dans sa conception la plus crue.

Raconté à la troisième personne mais à travers les yeux de Temple, nous comprenons que le monde s’est « zombifié » depuis longtemps. Tellement longtemps qu’il n’y a plus que les troisièmes générations qui se rappellent de ce qu’était le monde avant, lorsque le bonheur existait encore rien que par le fait de jouer dans une rue de banlieue au soleil, ce que c’était que de faire du vélo, etc.

Temple, elle, n’a jamais connu l’école. Illettrée, elle est néanmoins débrouillarde et pose un regard lucide sur son environnement.

Dans son aventure, elle rencontre Maury, un attardé auquel elle s’attache même si elle ne l’admet pas car il lui fait penser à un petit frère qu’elle a eu. Grâce à Maury, le côté fragile de Temple se révèle et tout un pan de son passé se lève, nous faisant comprendre les causes de son comportement qui se veut insouciant.

Douée d’un sens de la répartie à toute épreuve et consciente de sa mort inéluctable, elle ne craint rien ni personne et cela lui cause des torts.

Vous pourriez croire que c’est une tête brûlée et peut-être l’est-elle à sa manière. Mais au fond, Temple aspire à vie normale. Enfin, autant normale qu’elle puisse connaître.

Les faucheurs sont les anges termine sur une note nostalgique. J’ai ressenti une grande sensation d’inéluctabilité et malgré cela, la vie suit son cours.

Au milieu de toute cette poésie, un fort message transparaît. Le monde est rempli de beauté si on prend le temps de bien regarder et de bien savourer le moment présent. Que l’homme peut faire tout ce qu’il veut, il sera toujours éphémère alors que les choses, la terre, restent. Que la nature reprendra toujours ses droits même si l’homme pense l’avoir domptée. La mort s’empare de tous sans distinction de sexe ou d’âge.

Ce livre a été lu dans le cadre d’une LC dont vous pouvez lire les avis de quelques participants: (Les liens seront actualisés au fur et à mesure)

Dex
Stephanie-plaisir de lire
Mamz’elle Amandine
Michou
lulailis
– Mandy
Ritw

Et d’autres ici.

Publicités

33 réflexions sur “Les faucheurs sont les anges – Alden Bell

  1. Ce livre m’intéresse mais j’ai bien peur que les zombies ne soient pas mes personnages paranormaux préférés parce qu’ils me foutent la trouille des fois XD

    • En fait, ici, ils servent plutôt de prétexte à un road movie. Personnellement, moi qui n’ai jamais lu de livres qui en traitent, j’y suis allée avec un peu d’appréhension mais ils ne sont pas présents dans l’action principale du récit. Ils font vraiment partie du décor tellement c’est devenu une « contrainte  » normale de la vie.

  2. J’ai passé un bon moment avec ce livre moi aussi, mais loin d’être excellent. Ca reste un livre plaisant et poétique. Content qu’il t’ait plu.

    • Oh, tu es le premier homme à visiter mon blog, bienvenue! Ce n’est pas le genre de livres sur lesquels j’ai un coup de cœur mais comme tu le soulignes, il est agréable et poétique. Ca suffit à ce que sa lecture m’ait été agréable 😀

  3. Ah une autre personne qui a aimé ce livre ! c’est un petit coup de cœur pour moi, ce livre m’a vraiment charmé. Pour moi il n’y avait pas seulement de la poésie mais aussi de l’action et elle m’a suffi ^^. Merci pour ta participation à cette Lc 😀

    • Ben voilà, on se rejoint 🙂 Je m’attendais pas du tout à ce style mais plus à quelque chose , genre  » action à gogo » mais finalement, ce livre m’a surprise. C’est pas mal dans l’introspection et faut y etre réceptif pour que ça nous plaise 😀 Merci à toi d’avoir organisé cette LC, sinon ce livre serait resté longtemps dans ma PAL 😛

  4. Pingback: Les Faucheurs sont les Anges Alden Bell « Pluie de Livres

    • Idem. L’histoire est plus humaine qu’axée sur l’horreur. C’est bien et en même temps, moi qui voulait plus d’action et moins d’introspection, j’ai été déçue. Il faut être dans l’humeur pour apprécier ce livre 😉

  5. Cette lecture est dans mon top Wishlist !!! Y’a déjà quelques temps que je l’avais remarqué, mais je dois dire qu’il me tente de plus en plus… et avec ton avis, ça fait juste confirmer mon choix. Super ton avis !!! J’irais voir celui des autres prochainement… Bisous et bon week-end xxx

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s