La dernière chanson – Nicholas Sparks

couverture

Synopsis:

A l’âge de 17 ans, la vie de Veronica Miller alias « Ronnie »,` est bouleversée par le divorce de ses parents et le départ soudain de son père, qui abandonne New York pour la Caroline du Nord. Elle lui en veut vraiment et refuse de le voir depuis la rupture… Jusqu’au jour où, trois ans plus tard, sa mère décide de l’envoyer passer un été avec lui, espérant une réconciliation. Le père de Ronnie, ancien pianiste et professeur, mène une vie paisible en bord de mer où il se consacre à la confection d’une oeuvre d’art. Dès son arrivée, Ronnie se rebelle et menace de partir. Mais bientôt, elle fait la connaissance de Will, un jeune homme du village, qui va faire chavirer son coeur. Baissant sa garde, va-t-elle enfin réussir à s’ouvrir au bonheur ?

Mon avis:

Le livre s’ouvre sur Ronnie en voiture avec Jonah, son frère et sa mère.

Alors que Jonah se réjouit de retrouver son père, on comprend très vite que ce n’est pas le cas pour Ronnie. On ressent sa colère et la rancune qu’elle garde contre son géniteur et le fait qu’elle ne l’ait pas revu depuis 3 ans y est fortement pour quelque chose.

Au début de ce roman donc, on fait la connaissance d’une Ronnie particulièrement difficile à supporter; elle se montre volontairement cassante et rejette tous ceux qui l’entourent, passant son agressivité sur sa mère mais surtout sur son père.

On aurait pu penser qu’elle attirerait notre antipathie mais non!

Car très vite, derrière sa façade rebelle se cache une personnalité plus mûre et réfléchie qu’on ne le croit. On sent que Ronnie a mal vécu le divorce de ses parents et qu’au fond d’elle, elle est blessée.

De plus, elle s’attache vite aux gens et se préoccupe de leur bien-être même si ça se retourne contre elle quelquefois. Elle arrive à cerner les personnes très vite et elle n’a pas besoin de boire ou de se droguer pour s’amuser car comme elle dit, plutôt que de rendre les gens drôles, ça les abrutit.

Là où elle vous attendrira à coup sûr, c’est lorsqu’elle interrompt une bagarre car un petit garçon a été pris dedans et lorsqu’elle décide de passer la nuit dehors pour veiller sur des oeufs de tortue. Vous y lisez donc une nature sensible.

Et c’est peut-être cette nature sensible qui est à l’origine de sa souffrance car le départ de son père du domicile familial l’a fait se sentir abandonnée.

La dernière chanson, c’est avant tout une histoire de famille et de vie.

L’histoire d’un père et d’une fille qui se retrouvent petit à petit et qui renouent des liens ensemble.

C’est le côté de l’histoire qui m’a le plus émue, je l’avoue.

Steve est le genre de père que vous voudriez avoir. Plein de bonne volonté et empli d’un amour inconditionnel pour ses enfants. Ronnie lui hurle au visage les pires choses mais jamais il n’en garde rancœur. Il pardonne et continue de donner sans retenue.

Instinctivement, il comprend ce que ressent Ronnie même si elle ne veut pas se l’admettre et à partir de là, il met tout en œuvre pour panser ses blessures. Il souhaite réellement se rapprocher de ses enfants et les moments qu’il passe avec Jonah puis avec Ronnie le démontrent clairement.
On ne peut que s’attacher à lui.

Et puis après, c’est une histoire d’amour.

Will est physiquement le genre de beau mec que vous admirez sur la plage. Sportif et avec une gueule d’ange, vous ne pouvez pas ne pas le remarquer.

Oui mais …

Il n’y a pas que ça. Will est aussi intelligent et sensible à certaines causes dont celle des tortues. Aimant les animaux au point de travailler bénévolement dans une association pour leur préservation, il passe également son temps libre comme garagiste avec son meilleur ami Scott.

La rencontre de Ronnie et de Will est banale mais dès que vous la lisez, vous savez que ces deux-là vont tomber amoureux. Ils partagent énormément de points communs mais surtout, tous deux voient au-delà de l’étiquette sociale et recherchent un vrai lien émotionnel.

Leur histoire d’amour est belle mais il faut bien dire que Nicholas Sparks est le spécialiste en la matière. Il a un don certain pour écrire des histoires d’amour intemporelles et en même temps qui ont l’air sorties d’une autre époque. Elles sont pures et font rêver.
Bien sûr, il y a une part de souffrance dans la construction de ces relations mais les héros de Sparks me semblent tous… purs. C’est le mot qui me vient à l’esprit et Ronnie et Will n’y font pas exception. Mais je ne dis pas ça en mal, hein! Au contraire, c’est ce que j’aime dans les livres de cet auteur!

A côté, nous avons des personnages secondaires mais ils ne m’ont pas plus marquée que ça. Chacun d’eux correspond à un stéréotype mais surtout, je ne me suis pas attachée à eux. Blake veut se donner un air mais elle se fait complètement mener par Marcus, Marcus est un abruti qui fiche la trouille, Scott n’est pas mieux à vouloir presque vendre son meilleur ami pour pouvoir coucher avec la fille qu’il convoite…

Limite, Jonah est le seul qui trouve grâce à mes yeux. Agé d’une dizaine d’années, il est néanmoins très observateur et très lucide sur ce qui l’entoure.

Et Steve! Je ne le classerais pas dans les personnages secondaires car tout l’arc du livre lui est consacré finalement mais j’aime beaucoup Steve.

Quand à la fin, honnêtement, je ne m’y attendais pas du tout. Bon, Sparks m’a habituée à des fins mélancoliques, c’est vrai.

Mais celle-ci est triste. Les mouchoirs ont été de mise.

Bref, si vous lisez ce livre, attendez-vous à être touché et à pleurer. C’est bonnement impossible d’en ressortir indemne!

Ce livre rentre dans le cadre du Challenge romantique.

logo

Publicités

6 réflexions sur “La dernière chanson – Nicholas Sparks

  1. Je pense que ce livre va aller rejoindre ma wish-list.

    Bravo, avec ce livre tu as terminé le challenge romantique. Si tu as d’autres livres qui entre dans ce challenge, tu peux toujours passer dans la catégorie supérieure. A toi de voir =)

  2. J’avais eu un coup de coeur pour cette magnifique histoire, très touchante. J’ai adoré Steve et Jonah ! Vraiment, Nicholas Sparks écrit merveilleusement bien.

    Tu penses voir le film ?

    • Ouiii! C’est au programme! Je voulais déjà le voir avant mais maintenant, c’est plus qu’une envie. Faut que je le voie! Même si je sais déjà que je vais pleurer ! 😀 Tu as vu les autres adaptations de ses films? Mes préférées sont The notebook et le Temps d’un automne. C’est vraiment de coups de coeur 🙂

  3. wow quel bel avis !! Et la couverture ce tome est particulièrement sublime ! Ils sont toutes belles tant qu’à moi, mais celle-ci a un petit plus ! Merci pour ce partage …
    bisouxx

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s