Oscar et la dame rose – Eric Emmanuel Schmitt

couverture

Synopsis:

Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Marie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l’hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d’Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d’amour, ces douze jours deviendront légende.

Mon avis:

Wouah! Je n’ai pas vu venir les larmes!

Le livre débute sur une note d’humour enfantine: Oscar se présente comme ayant  » foutu le feu au chat, au chien, à la maison » et il pense même avoir  » grillé les poissons rouges ».

Vous pensez que le ton est donné?

C’est en partie vrai.

En fait, Oscar est atteint d’une leucémie en phase terminale et il ne lui reste pas beaucoup de temps à vivre.

Il n’a que dix ans mais il se montré très lucide sur sa situation et sur son environnement.

Alors, pourquoi il se met à écrire ses lettres?

Car, alors que la colère le submerge et qu’il fait face à la tristesse de ses parents, il a tant de tristesse en lui et d’incompréhension vis-à-vis de ses parents que Mamie Rose lui dit d’écrire à Dieu pour se permettre de voir les choses d’un autre angle.

Mamie Rose, c’est une dame qui vient le voir tous les jours à l’hôpital. Ce n’est pas son vrai nom mais Oscar lui a donné ce surnom car elle est toujours habillée de rose.

Mamie Rose, c’est la seule personne qui parle à Oscar comme une personne normale et qui le ne regarde pas avec pitié ou condescendance. C’est pour cette raison qu’elle est la seule personne qu’Oscar souhaite voir. Il refuse même de voir ses parents qu’il considère comme lâches car après avoir appris que leur fils allait mourir, ils ne sont pas allés le voir dans sa chambre et ont fait comme si de rien n’était.

Bref, le contenu des lettres d’Oscar nous éclaire sur son quotidien à l’hôpital et sur ses relations avec les autres.

Il sort d’une opération très lourde qui malheureusement n’a pas abouti au résultat espéré. Il est amoureux d’une certaine Peggy Blue. Il ne croit pas en Dieu au début du livre mais à la fin du livre, il apprend ce qu’est vraiment la vie. Un don. Un présent qu’il faut savourer à chaque instant.

Mamie Rose m’a fait sourire car elle a toujours le mot juste pour réconforter Oscar. S’ayant inventée un passé de catcheuse pour transmettre à Oscar un esprit de combativité, au fur et à mesure que le moral d’Oscar varie, ses histoires inventées ont pour but de lui enseigner quelque chose. Il ne peut pas demander de choses matérielles à Dieu mais il peut au moins demander à être plus courageux ou d’autres qualités de l’esprit.

Et chaque jour qui passe, grâce à une légende que Mamie Rose lui transmet, Oscar gagne 10 ans. Le premier jour, c’est donc sa naissance. Le lendemain, il parle comme s’il avait 10 ans, puis 15. Le surlendemain, il est à l’aube de l’âge adulte, etc.

Oscar est donc émouvant et nous ressentons de la tendresse pour ce petit bout d’homme qui se fait vivre jusqu’à 120 ans.

Les deux dernières pages m’ont touchée. La fin d’Oscar, on la connaissait depuis le début mais tout de même, elle est venue brutalement pour moi. Je ne l’ai pas vue venir.
Et, alors que tout le long du livre, j’ai souri, là, les larmes ont coulé toutes seules.

On m’avait prévenue que ce roman me ferait pleurer. On ne m’a pas dit à quel point je serais retournée.

Publicités

12 réflexions sur “Oscar et la dame rose – Eric Emmanuel Schmitt

  1. Pour répondre à ta question, certains oui, je les veux en français car ils peuvent intéresser ma petite soeur (par exemple, les Hunger Games ou La sélection). Les autres, pas forcément.

    • Tiens, j’avais même pas vu Hunger Games dans ta liste, tu ne les as pas lu du tout?
      Ah bah je viens d’aller voir, c’est que le 1er que tu as lu ^^

      Du coup, quand tu répondras aux questions que je t’ai laissées sur Livraddict, faudrait que tu me marques la liste des livres de ta wish française qui peuvent être en anglais 😀

  2. Je l’ai lu il y a quelques temps maintenant et j’en garde encore un fort souvenir. J’avais aussi versé des larmes après cette lecture !

      • J’ai aussi lu La part de l’autre qui est très intéressant mais il faut s’accrocher un peu au début. Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, L’enfant de Noé qui m’a beaucoup touché aussi mais moins qu’Oscar et la Dame en rose.

        • D’accord, j’ai la Part de l’Autre dans ma PAL donc je le lirai très prochainement. Sinon, je suis allée voir ta wish list et je me demandais: les livres que tu veux en français, est ce que tu les veux forcément en français?

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s