Trilogie du mal, tome 2: In tenebris – Maxime Chattam

couverture

Synopsis:

Des dizaines et dizaines de personnes ont disparu à New York dans des circonstances étranges. La moitié d’entre elles n’a pas été retrouvée. Julia, elle, l’a été. Elle est découverte vivante, scalpée dans un parc. Sa photo figure au milieu d’une soixantaine d’autres …
Jeune détective à Brooklyn, Annabel O’Donnel prend l’enquête en main, aidée par Joshua Brolin spécialiste des tueurs en série. Quel monstre se cache dans les rues enneigées de New York ? Et si Julia avait raison ? Si c’était le diable lui-même ? Ce mystère , ce rituel …

Mon avis:

Après une scène d’ouverture menant tout droit à l’intrigue, nous faisons la rencontre d’un nouveau personnage et d’un nouvel environnement: le détective Annabel O’Donnel, officiant à New York.

Contrairement au premier tome, cette scène ne se situe pas dans le passé et le lien avec l’intrigue est donc dévoilé immédiatement.

La majorité du livre est composée de scènes se situant du point de vue d’Annabel et même si elle m’est sympathique, c’est bien dommage car du coup Josh est très en retrait.

En parlant de Josh, notre héros dans le premier tome ( critique ici ) a énormément changé. Tout d’abord, il a démissionné de la police après la mort de Juliette et après avoir fait le tour du monde, s’est mis à son compte en devenant détective privé spécialisé dans les disparitions de personnes. Avec sa façon de parler et d’agir, on sent qu’il s’est assagi et qu’il est devenu un loup solitaire mais ce n’est pas plus mal. Il n’en est que plus charismatique.

A côté, Annabel fait office de « newbie », de bleue. Inspectrice, son mari a disparu un an auparavant et c’est pour cela que dès qu’une enquête mentionne une personne disparue, ça la touche personnellement, ne la rendant que plus efficace.

Lorsque vous mettez ces deux personnes blessées dans la même pièce, l’étincelle prend et une amitié sincère naît. La perte de leur cher est encore trop récente pour que l’amour puisse prendre place mais à mon avis, dans le dernier tome, je suis sûre de revoir Annabel et de les voir se rapprocher.

Bref, nous avons affaire à une enquête menée de concert par Josh et Annabel, avec des méthodes de travail totalement différentes et c’est intéressant de les voir s’apprendre mutuellement des choses.

Au niveau de l’histoire, l’ambiance que j’avais trouvée dans l’Ame du mal me semble ici plus pesante, plus sombre. Plus ancrée dans le terre-à-terre, j’ai même cru qu’on trouvait ici l’armée de criminels élevée par le méchant dans le premier opus.

Après tout, lorsque vous trouvez un groupe de plusieurs personnes qui n’hésite pas à enlever des personnes de tout âge, même des enfants, à les violer et les torturer avant de les assassiner, cela fait froid dans le dos. C’est vraiment glauque. Le fait qu’un groupe enlève près d’une centaine de personnes, que ce soit étalé dans le temps et l’espace, c’est … brrr….

Durant le processus de l’enquête, quelques scènes m’ont quand même touchée. Chattam arrive à nous émouvoir avec ces moments fugaces et là, ça a été avec Saphir. Ayant moi-même un chien, j’ai craqué!

De même, je ne sais pas comment, il arrive à me faire avoir des frissons quand je pense à l’horreur bien réelle qui existe sur terre: les meurtres d’enfants, les viols, la barbarie…

Je n’ai pas vu venir du tout qui était le cerveau de l’affaire ni même le coup du cannibalisme. C’est bien trouvé, et quand on voit les dernières actus aux Etats Unis, il y a comme un parfum de  » ce n’est pas si inventé que ça ».

J’ai donc bien aimé ce nouvel opus. Bien sûr, il était par certains endroits gore mais je ne sais pas pour vous moi, tant qu’il n’y a pas de support visuel, j’arrive à tout lire. Peut-être parce que l’horreur me paraît moins concrète et plus lointaine!

C’est donc avec plaisir que j’attaquerai le dernier tome! Et peut-être même que je lirai les autres livres de Chattam. C’est une agréable découverte. Moi qui ne lis que des auteurs anglophones, il a le mérite de me faire penser qu’après tout, dans l’hexagone aussi, il y a des plumes qui en vaillent la peine.

Ce livre a été lu dans le cadre d’une lecture commune.

Participants de la LC dont vous trouverez leur avis:

Samlor
Géraldine
Riz-Deux-ZzZ
Luna
Tousleslivres
Zazou8888
ananas
book-worm

Et d’autres ici

Advertisements

16 réflexions sur “Trilogie du mal, tome 2: In tenebris – Maxime Chattam

  1. C’est vrai que l’horreur est moins pénible sur le papier 🙂 En tout cas on s’y habitue à force. Ce tome est très bon et donne envie de découvrir toutes les oeuvres de l’auteur!

  2. C’est vrai que j’ai eu la même impression que toi, mais non, le méchant du premier tome n’a rien à voir la dedans ! Cela dit, ce tome est super !
    Bonne continuation :p

  3. Ah la scène avec Saphir, comment ne pas craquer 🙂
    J’avoue que moi aussi je suis plus sensible au personnage de Josh, détective privé.

    • Je dois avouer que je n’ai lu que la trilogie du mal de cet auteur pour le moment, à ma grande honte. Mais on m’a conseillé son diptyque sur le Temps et je pense comme toi que je vais lire d’autres choses de lui car j’aime bcp ce qu’il fait 🙂

  4. Je me laisserai peut-être tenter par cette série de thriller… Mais je ne suis pas encore une fan des thrillers même si j,adore les enquêtes policières !!!
    Merci pour ce partage et bisouxx 🙂

    • J’étais comme toi jusqu’à il y a peu. Je me suis mise petit à petit aux thrillers en commençant par la saga d’Hannibal Lecter. Ensuite , j’ai enchaîné avec la saga des Level 26 et puis maintenant, la trilogie de Chattam. ( Comme quoi, j’en suis vraiment à mes premiers thrillers purs. D’habitude, je lis plutôt des thrillers ésotériques mais c’est du thriller quand même 😀 )

  5. Je ne savais pas que tu ne connaissais pas Chattam… Je vois que tu as lu Level 26 qui n’est pas mal dans son genre aussi… Un auteur qui mérite d’être plus connu en France c’est Patrick Senécal il est Canadien et dans le genre gore/suspens/horreur stressant il est pile poile dans le thème… je te le conseil… Dans les auteurs Français tu as aussi Franck Thilliez et Sire Cédric entre autre…
    Bon ce second opus de la trilogie du mal est très très bon, franchement perso c’est une relecture et j’ai tout autant apprécier qu’à la première lecture… le troisième n’est pas mal aussi…
    A tout bientôt 😉

    • Je le connais de nom mais j’avoue que je ne me suis jamais penchée dessus. Tu as des titres incontournables à conseiller pour cet auteur?
      Thilliez et Sire Cédric, pareil, j’en ai entendu parler mais sans chercher à les lire, à ma grande honte.

      Par contre, je m’y connais plus en auteurs anglophones 😀

      J’ai déjà fini le troisième tome. Mon avis est même déjà écrit ! J’attends de voir si une LC est organisée pour la Promesse des Ténèbres mais de toute façon, ce tome est dans ma pal 🙂

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s