Trilogie Les portes du secret, tome 3: Les secrets d’opale – Maria V. Snyder

couverture

Synopsis:

Loin d’Ixia et de Valek, horrifiée par les cruautés dont les Magiciens sont capables, Elena s’interroge : après tout, qui sait si la Magie n’est pas un Mal ? A-t-elle raison de vouloir en approfondir l’apprentissage ? Et d’ailleurs, quel genre de magicienne veut-elle devenir ? Dans le doute, et craignant pour sa vie, Elena préfère fuir Sitia, et rentrer en Ixia où la Magie est interdite…

Une saison dans le monde du feu…

Mais, en chemin, Elena est arrêtée par une inquiétante découverte : des gens disparaissent mystérieusement. Qui les capture ? Et pour les emmener où ? Contrainte de repousser encore ses retrouvailles avec Valek, Elena accepte de suivre dans le monde du Feu un personnage qui détient des réponses. Pendant soixante et onze jours — tout un printemps —, elle va affronter le feu, affiner ses pouvoirs… avant de revenir en sachant enfin qui elle est, et quelle est sa véritable mission. L’heure aura sonné de retrouver Valek.

Mon avis:

Nous retrouvons Elena peu après les évènements du second tome.

Elena doit dorénavant suivre sa formation auprès de Roze, le seul des quatre maîtres magiciens à ne pas apprécier Elena ( et c’est un euphémisme) et sa nature de Chasseuse d’Ames a été révélée à tous.

Autre problème: Cahill et Ferde se sont évadés et c’est donc naturellement qu’Elena se lance à leur poursuite, accompagnée dans sa quête par son frère Leif, par l’Homme-Lune, par Kiki et par le capitaine Marrok.

Et pour finir, la vie d’Elena se trouve menacée ( une fois de plus) par un magicien qui semble contrôler le feu et semble capable de lui nuire.

Dans sa folle embarquée, nous faisons la connaissance d’un autre membre de la famille d’Elena, Chesnut, qui a la particularité de contrôler les serpents, pas avec une flûte mais avec un tambour.
Je l’ai d’emblée de jeu beaucoup apprécié à cause de sa façon de s’exprimer mais également sa loyauté à toute épreuve vis-à-vis de sa famille. Je le trouve très charmeur.
Malheureusement, il n’est pas beaucoup développé et on ne le voit plus pour le reste du récit.

En parlant du récit, celui-ci est très riche en actions et en révélations. Que ce soit au niveau de l’intrigue principale ( la guerre qui menace d’éclater entre Ixia et Sitia) ou des faits en parallèle, on apprend énormément de choses sur les personnages notamment par rapport à leur passé ou à leur nature.

Dans cette dernière ligne droite, Elena comprend et accepte enfin pleinement ses pouvoirs et cette apothéose magique ouvrant sur une nouvelle saga se concentrant sur Opale m’a pas mal plue.

Le sale caractère d’Elena est toujours présent mais les faits la submergent tellement que très vite, comme elle, on perd pied et on se laisse emporter par le courant afin de mieux voir où il mène.

Tellement de choses et de changements ont lieu qu’au final, les mots me manquent afin de retranscrire mon avis.

Globalement, j’ai beaucoup plus apprécié ce dernier tome que son prédécesseur: l’identité du grand méchant m’a surprise et en même temps, non. La logique me soufflait son nom mais je ne sais pas pourquoi, j’ai sûrement du vouloir me compliquer la tâche car je me disais que ce serait trop facile. En fait non.

Cette saga se clôt sur tous les méchants qui ont une fin méritée et en même temps, la situation entre Ixia et Sitia ainsi que celle des personnages ouvrent la voie à l’imagination. Confusément, on sent bien que les choses ne seront pas aussi faciles et qu’il y a du pain sur la planche que ce soit dans un pays ou dans un autre.

En résumé, la lecture de cette saga a été agréable et divertissante, malgré le tome 2 qui m’a quelque peu énervée. Les pages se sont tournées toutes seules et je suis surprise de voir qu’il ne m’a fallu que quelques jours pour engloutir l’aventure d’Elena et de Valek.

Mais vous savez quoi?

C’est peut-être fou et insensé mais le tome 1 reste tout de même mon préféré!

Vous pouvez lire mon avis sur le premier tome ici et sur le second tome .

Ce livre rentre dans le cadre du Challenge romantique.

logo

Publicités

4 réflexions sur “Trilogie Les portes du secret, tome 3: Les secrets d’opale – Maria V. Snyder

    • Je te comprends. Je trouve que l’auteure s’éparpille un peu et qu’elle nous assomme de pas mal de nouvelles têtes. tout le long du livre, y avait des noms, je ne savais pas qui c’était mais j’avais pas envie de retourner en arrière pour relire ça 😀

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s