Cette chanson là – Sarah Dessen

couverture

Synopsis:

Julie a toujours su quand prononcer LE discours à un garçon pour le quitter : juste après l’émotion des premiers jours et avant que l’implication soit trop forte. Alors pourquoi ne parvient-elle pas à appliquer ses grands principes au beau Damien ? Il est brouillon, impulsif et, pire que tout musicien
comme le père de Julie. Ce père qu’elle n’a jamais
connu et qui lui a écrit une chanson célèbre avant de disparaître :  » This Lullaby  » qu’elle écoute quand elle a le cœur serré. Julie serait-elle en train de découvrir ce dont parlent toutes les chansons d’amour ?

Mon avis:

Ce livre est le premier de l’auteure que je lis et il ne sera certainement pas le dernier!

Raconté du point de vue de l’héroine, Julie, nous comprenons rapidement qu’elle a une vision cynique de l’amour. Cela s’explique par les multiples mariages et divorces de sa mère et le fait que Julie a dû très tôt jouer le rôle de mère pour sa mère. Sur ce point, elle m’a fait penser à Julie Mayer dans Desperate Housewives et peut-être que l’auteure s’en est inspirée car la mère de Julie se trouve être elle-aussi une artiste rêveuse croyant au grand amour malgré ses échecs répétés.

Elle accumule les petits-amis sans importance comme on collectionne les chaussettes dans un tiroir et s’en débarrasse avant que leur relation ne devienne trop sérieuse. Son excuse étant qu’elle s’apprête à partir à Stanford et qu’elle doit partir sans bagage.

Arrive Damien.

Damien est tout ce que Julie ne recherche pas chez un garçon: il est désordonné, bordélique, vit au jour le jour mais surtout, c’est un musicien. Ce que Julie ne veut surtout pas car ça lui rappelle son père décédé quand elle était enfant.

De plus, Julie est le prototype d’une Bree Van De Kamp. Maniaque, elle a besoin que les choses se déroulent selon un schéma précis, de pouvoir les prévoir afin de ne jamais perdre le contrôle.

Les caractères de Julie et de Damien sont donc opposés et normalement rien ne devrait les réunir.

Et pourtant, comme le dit Damien,  » il y a cette chimie ».

Je pensais lire une simple histoire d’amour mais Sarah Dessen a fait bien plus que ça. Je ne pourrais pas expliquer comment mais son récit est poignant et me laisse rêveuse.

A travers le quotidien de Julie en compagnie de ses amies, à l’aube de leur entrée dans la vie d’adulte, ayant toutes quitté le lycée depuis peu, l’auteure dresse un portait émouvant de la jeunesse pas tout à fait adulte mais plus du tout enfant.

Julie se cherche en pensant se connaître mais finalement, elle se rend compte qu’elle s’est fourvoyée, qu’elle ignorait tout de la vie. A partir de là, grâce à Damien, c’est un apprentissage de la vie qu’elle se permet enfin, après avoir surmonté sa peur de prendre des risques et de se jeter dans l’inconnu.

J’ai apprécié le fait que l’auteure insère des passages des livres écrits par la mère de Julie, Barbara. Cela ajoute une note de profondeur et de mise en relief au récit.

Je dois avouer qu’en voyant les paroles de « This Lullaby », la chanson écrite par le père de Julie, j’ai pensé à cette comptine que vous devez forcément connaître, surtout qu’elle sert de générique à une pub. Mais si, avec ces paroles:  » une chanson douce que me chantait ma maman »… Vous la resituez?

Sans plonger dans le pathos, Sarah Dessen a su décrire les tourments et angoisses de Julie en nous transmettant une certaine empathie car ses doutes et ses questions, nous les avons forcément eus à un moment ou à un autre de notre vie.

La fin de l’histoire m’a fait sourire. Légère et pleine d’espoir, elle n’est pas dénuée d’une pointe de nostalgie. Cette fin n’est pas fermée, au contraire, elle reste ouverte et donne sur de nombreuses possibilités pour notre imagination.

Alors que d’habitude, je ne suis pas fan de ce genre de procédés ( je préfère quand un auteur assume sa fin jusqu’à la fin, c’est le cas de le dire), là, elle me semble parfaite. Après tout, l’histoire d’une vie n’est pas gravée dans la pierre. Elle se construit chaque jour et c’est le message porté par le livre et par Damien.

Une très belle leçon d’épicurisme et d’amour.

Ce livre rentre dans le cadre du Challenge romantique.

logo

Publicités

8 réflexions sur “Cette chanson là – Sarah Dessen

  1. J’ai déjà lu « Te revoir un jour » de Sarah Dessen et j’ai adoré ! J’étais triste à la fin, mais heureusement il y a eu un merveilleux rebondissement qui fait que le livre s’est bien achevé même si j’aurais voulu une suite… Comme tu l’as dit pour « Cette chanson-là » ça nous permet d’imaginer une fin avec de nombreuses possibilités. Je l’ai dans ma PAL et je compte rapidement l’en sortir !

  2. Depuis longtemps, j’ai voulu lire Ecoute-là de cette auteur. Je l’ai enfin, je pense le lire pendant le mois d’Août !

    PS : pour répondre à ton commentaire sur mon blog : Je ne suis pas attirée par la bit-lit mais Mercy est vraiment une série que je recommande à toutes les personnes voulant tenter la bit-lit et qui ne sont pas trop attirés, comme moi =)

    • Maintenant que je me suis enfin mise à Sarah Dessen, je pense que je vais lire ses autres livres car celui-là m’a vraiment charmée. C’est exactement le genre de lectures qui me plaît pour l’été.

      Pour la Bit lit, j’ai essayé mais j’ai pas du lire les bons livres car à chaque fois, ça ne m’a pas plue plus que ça. Je tenterai les Mercy car j’en lis pas mal de bien 🙂

  3. Je suis ravie de lire un avis aussi positif que le tien sur ce livre 🙂 C’est le premier bouquin de l’auteur que j’ai lu… et il m’a vraiment fait tomber sous le charme de sa plume ♥ si tu as adoré celui-là, tu aimeras les autres, je te le garantis ! Il contient les mêmes ingrédients tout en étant différent, mais toujours aussi touchant…

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s