Confusion – Cat Clarke

couverture

Synopsis ( Sortie française le 22 octobre 2012 dans la collection R):

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce toute blanche où se trouve une table avec du papier et des stylos.
Se confier à la page blanche lui permettra-t-il de trouver la clef de sa prison ? …
Le soir même où elle a décidé de se suicider, Grace fait la rencontre d’Ethan. Après une bouteille de vodka en guise de dernier repas, elle se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce blanche avec le jeune homme pour geôlier. Ce dernier lui apporte alors stylo et papier afin qu’elle couche par écrit les méandres de sa vie. À première vue, celle-ci semble tout ce qu’il y a de normal. Grace a une meilleure amie, Sal ; un petit ami, Nat. Mais comme elle l’écrit : « C’est quand je suis seule que le doute s’immisce, c’est comme ça depuis des années. Tant que je suis entourée, je peux faire semblant que tout va bien. Mais il me faut ce public pour jouer la comédie. Sinon ça ne marche pas. Seule, je ne suis pas si facile à tromper. »
À mesure que les jours défilent, on comprend le désespoir qui a poussé Grace à vouloir s’ôter la vie. Sa façade enjouée de fêtarde cache bien des fêlures : elle s’entaille depuis qu’elle a 15 ans, se saoûle régulièrement, et couche avec tous les garçons qu’elle croise. Son père qui l’a abandonnée lui manque cruellement, et elle en veut à sa mère froide et distante. Tandis qu’Ethan se contente de la nourrir et de la pousser toujours plus à écrire, Grace nous confie ses rêves, alors que son séjour s’éternise. Peu à peu, ses questions trouvent des réponses, et elle sent qu’elle s’apprête à toucher du doigt le fin mot de l’histoire, de son histoire.

Mon avis:

Wouah!

Je ne sais pas pourquoi ce livre a été classé thriller car il n’a rien d’un thriller et le résumé est super trompeur.

Confusion: Voilà un titre bien trouvé!

Pourquoi?

L’histoire de Grace.

Alternant action présente et récit passé, nous plongeons dans l’historique des tourments de notre jeune héroïne. Ah, les affres de l’adolescence!

Le synopsis nous vend une histoire où il est question d’enlèvement et d’enfermement. En un sens, il nous dit la vérité… mais la stricte vérité.

Comment en parler sans en dire trop?

Revenons au début: Grace se réveille et se rend compte qu’elle est détenue prisonnière par un certain Ethan dans une pièce blanche, avec des meubles blancs, des murs blancs et elle a même une salle de bain. Blanche. Maintenant que j’y pense, cette couleur immaculée n’est pas innocente. Après tout, le blanc est signe de virginité mais également veut dire également le renouveau, la renaissance.

Bref, qu’est-ce qui est le pire dans tout ça?

C’est que sa disparition coïncide avec le jour où elle a décidé de de suicider.

Le comble?

C’est que c’est elle qui s’est jetée dans les bras d’Ethan.

Et après les premiers moments de choc et de colère, elle se résigne à faire la seule chose qu’elle puisse faire dans l’endroit où elle se trouve. Puisqu’elle a un bureau, du papier, des stylos et qu’elle ne peut de toute évidence pas s’échapper, elle va écrire.

Au travers du récit qu’elle nous fait de la suite d’évènements ayant mené à sa fatale décision, plusieurs choses m’ont marquée:

1* Grace est absolument antipathique. C’est le genre de fille dans les sitcoms qui est une vraie peste et couche avec tout le monde. Prompte à boire et à faire la fête, ses paroles blessent toujours son entourage quitte à la mettre en valeur, elle.

2* Mais derrière cette apparence de s** de première, le fait qu’elle se scarifie révèle une énorme souffrance même si ce n’est pas avant la deuxième partie du livre qu’on comprend d’où vient sa haine et sa colère envers une personne que je vous tairais et pourquoi elle agit ainsi.

3* Cat Clarke est très forte pour instiller des indices de ci de là et je n’ai pas tardé à échafauder des théories sur les vrais tenants de l’histoire. Quand je suis arrivée aux dernières pages, je me suis écriée « je le savais! »
Et pour cause, faut pas être centrée sur Grace comme elle l’est pour comprendre ce qu’il se passe autour d’elle ET pour comprendre quel genre de livre on a là. En même temps ( et je livre un indice capital) j’ai retenu ma leçon avec L’infirmerie après les cours et c’était tellement bien ficelé que je me suis jurée de ne plus me faire avoir comme ça. Eh oui, Confusion est dans cette trempe et ça fait du bien!

Comme dit, Grace est un personnage extrêmement bien développé et pour cause, le récit est à la 1ere personne. Mais avec ce qu’elle nous dévoile, les personnages secondaires également ont une place énorme. On sent que son amitié avec Sal et l’amour qu’elle a pour Nat son sincères et qu’elle leur fait complètement confiance. Sal et Nat sont des personnages plus complexes qu’on ne peut le croire alors qu’au contraire, la mère de Grace a un rôle de mobilier. Etrange, non?
Pas tellement quand vous comprenez le vécu de Grace.

Confusion a été une bonne lecture. Malgré l’agacement que m’inspire Grace, j’ai partagé ses émotions. Son incompréhension, son désarroi face à l’entêtement de Sal, l’amour et l’adoration qu’elle éprouvent pour Nat. Plus qu’un premier amour, Nat représente une bouée pour elle, le retour à l’équilibre brisé par la mort de son père.

Par contre, la fin! C’est la plus logique et réaliste. Pas tout à fait ouverte , pas tout à fait fermée, vous y voyez le message que vous voulez. Combat vain ou porteur d’espoir… Je suis carrément restée sur ma faim. Comment dire, en ce qui me concerne, je suis frustrée.

Alors, vous en pensez quoi? Allez-vous l’acheter?

Ce livre rentre dans le cadre du Challenge romantique.

logo

Publicités

8 réflexions sur “Confusion – Cat Clarke

  1. Oh oui, je vais l’acheter.
    1/ La couverture est sublime
    2/ Le résumé, l’histoire, me tentent énormément – et ce depuis que je l’avais repéré en VO
    3/ Ta chronique m’intrigue !

    • Oh, j’ai réussi à t’intriguer? Héhéhé, j’espère franchement que le gros retournement de situation ( prévisible si on fait attention aux plus petits détails) te plaira car c’est pas du tout attendu dans ce genre de livres! 😀
      En ce qui concerne la couverture, personnellement, je n’en suis pas fan mais elle colle tout à fait à l’histoire et à l’ambiance générale hihihi

  2. Le résumé est alléchant, la couverture est sublime et ton avis donne vraiment envie. Vivement sa sortie. En attendant, je le note dans ma wish.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s