Beautiful disaster – Jamie McGuire

couverture

Synopsis ( traduction du résumé par moi. Sortie française en 2014 chez J’ai Lu):

Abby Abernathy est une fille bien. Elle ne boit et ne jure pas et elle possède un pourcentage approprié de cardigans dans son armoire. Abby pense qu’elle a mis assez de distance entre elle et l’obscurité de son passé mais quand elle entre à la fac avec sa meilleure amie America, sa route vers un nouveau départ est vite déviée par le séducteur avéré de l’Université.

Travis Maddox, difficile, bagarreur et couvert de tatouages est exactement tout ce qu’Abby doit et veut éviter. Il passe ses nuits à gagner de l’argent en se battant sur des rings clandestins et ses journées à charmer les filles. Intrigué par la résistance d’Abby à ses charmes, Travis l’attire dans son quotidient à l’aide d’un simple pari. S’il perd, il doit s’abstenir de sexe pendant un moins. Si Aby perd, elle doit vivre avec lui pendant la même durée. Mais de toute manière, Travis n’a aucune idée qu’il vient de rencontrer son âme sœur.

Mon avis:

Commencé et fini hier, il m’a fallu une nuit entière pour m’en remettre et encore!

Lorsque j’ai ouvert ce livre, je pensais sincèrement avoir affaire à une lecture légère, sans prise de tête. Évidemment, j’avais tort.

Beautiful disaster est tellement plus que ça!

L’héroïne, Abby est à première vue, une gentille fille. Débarquée de Wichita, une ville perdue au fin fond de la campagne, elle n’aime pas les fêtes d’étudiants et ne boit jamais.
Ca, c’est l’impression qu’elle donne aux gens qui ne la connaissent pas.

Lorsque vous apprenez à la connaître, son lourd passé explique les raisons de ses agissements présents et vous êtes surpris par tout ce qu’elle a à vous apprendre. Car Abby n’est pas du tout ce qu’elle donne l’impression d’être.

Abby est une championne de poker depuis ses 13 ans. Une championne tellement reconnue que son surnom et son nom de famille suffisent à attiser le respect même des mafieux.
Car il est question de mafia dans ce livre.

Abby est le prototype même de l’ancienne joueuse reconvertie qui n’aspire qu’à avoir une vie normale.
Ce qui va s’avérer être difficile car Abby est dotée d’un caractère de cochon et d’un tempérament explosif qui contrastent totalement avec l’apparence qu’elle souhaite se donner.

A côté d’Abby, nous avons Travis. Travis est au premier coup d’oeil un bad boy. Tatoué, il aime se battre et en a fait son job. En plus de ça, il accumule les conquêtes d’un soir et a une vraie réputation de Casanova.

Or, ici encore vous ne devez pas vous fier à ce que vous voyez. Travis aussi à un lourd passé. Ayant perdu sa mère quand il était encore tout jeune, il a donc grandi entouré de quatre frères et d’un père, sans aucune présence maternelle. Pas du tout étonnant donc qu’il s’exprime par les poings.

Mettez Abby et Travis dans le même chapeau. Ici, en l’occurence, le même appartement.

Leur rencontre est explosive. Abby voit tout de suite en Travis le père qu’elle exècre et qu’elle fuit. Travis de son côté, ne comprend pas pourquoi Abby ne lui tombe pas dans les bras.

Vous pensez qu’ils vont tomber amoureux?

Eh bien, dans la vie réelle comme le montre l’auteure, tout n’est pas si simple.

Voyant comme Abby a un tempérament de feu et qu’elle se démarque des autres filles, Travis décide d’en faire sa meilleure amie et pendant quelques temps, ça marche effectivement.

A travers la naissance de leur amitié, on découvre un Travis attachant qui déteste que les filles lui courent après, un Travis pas très à l’aise vis-à-vis des relations sociales, surtout avec les filles mais surtout un Travis maladroit.

En parallèle, on découvre le côté apeuré d’Abby. Le fait qu’elle craint de s’engager et de donner son coeur.

L’histoire d’Abby et de Travis n’est pas qu’une histoire d’amour. C’est aussi l’histoire de deux âmes qui se trouvent et s’apprivoisent.

Vous pensez avoir droit à un happy end?

Que nenni!

L’histoire d’Abby et de Travis se compose aussi d’obstacles, de trahisons.

J’ai passé beaucoup de pages à ressentir la colère d’Abby au plus profond de moi comme si elle était mienne. A ressentir la tristesse et l’incompréhension de Travis comme si ces sentiments étaient aussi miens.

Abby et Travis mettent énormément de temps à reconnaître leurs sentiments amoureux l’un envers l’autre mais ils mettent également beaucoup de temps à mettre de côté leurs divergences et leurs sentiments négatifs avant de se retrouver définitivement.

Leurs débuts ensemble sont chaotiques et l’auteure ne s’est pas laissée piéger par les intentions que nous, lectrices, avons. Elle a misé sur le réalisme de leur histoire.

Ce couple ne s’est pas formé en un jour et il doit travailler dur pour le rester. Leur relation est tumultueuse et passionnée en même temps.

Alors qu’Abby garde quelques réserves, Travis, lui, se donne corps et âme et montre qu’il a le cœur sur ma main. C’est un trait que j’ai particulièrement aimé. Surtout dans une scène où il dévoile les deux nouveaux tatouages qu’il s’est fait faire sur une impulsion. Il est juste adorable.

Guidé par de bonnes intentions, il a besoin d’Abby pour être remis sur des rails mais si avec elle, c’est à la dure. Cependant, lorsqu’on sait ce qu’elle a vécu, on ne peut que la comprendre. En même temps, ça fait du bien de voir une fille mener la vie dure à son homme pour son bien. Hihihi.

En plus d’Abby et Travis, nous avons des personnages secondaires tout aussi importants: Shepley et America.

Shepley est le cousin de Travis et petit-ami d’America.

Tous deux ont une relation de couple plus équilibrée mais ils ne sont pas dispensés de disputes ou de ruptures non plus. Eux aussi doivent apprendre à travailler sur leurs qualités et leurs défauts mais surtout à surmonter les difficultés.

J’ai aimé le fait qu’ils ne sont pas là que pour faire acte de présence mais qu’ils ont un réel impact sur le déroulement des choses.

Au niveau de l’histoire, je craignais que le contexte lié aux combats clandestins ne soit prédominant car ce n’est pas du tout un élément qui m’attire mais là, Jamie McGuire
m’a rassurée. En fait, il sert plus de prétexte à dévoiler les traits de caractère de chacun qu’autre chose.

J’ai été surprise de voir l’apparition de la mafia et je dois avouer que je me suis demandée ce que l’auteure allait faire avec ça, où elle allait nous mener.

Bien que ce problème a été résolu rapidement, une part de moi trouve que cela s’est fait un peu trop vite à mon goût. Ou bien peut-être que non mais qu’on n’en saura pas plus car l’histoire est racontée du point de vue d’Abby et pas Travis.

L’autre élément de surprise tient dans la fin du roman.

Je suis étonnée et en même temps; non.

Abby et Travis n’ont pas une relation normale. La leur est compliquée et très mouvementée donc lorsqu’ils se sont enfin retrouvés, je me suis demandée si je n’avais pas passé des pages. Paradoxalement, il n’y avait que comme ça que ça devait se faire à mon sens. Lorsque vous passez autant de temps à ignorer ce que vous dit votre cœur, lorsqu’enfin, vous le laissez s’exprimer, c’est normal qu’il le fasse avec violence. C’est juste … parfait!

Mes dernières lectures amoureuses m’ont toutes émues, chacune dans un registre différent. Easy ( chronique ici ) pour l’espoir que la vie peut nous apporter, Sweet evil ( ) pour la fascination qu’on peut avoir pour l’autre mais Beautiful Disaster m’émeut autrement. Ce roman montre comment la vie de couple est un combat de tous les jours. Un combat contre nous-mêmes, nos défauts, nos préjugés mais également contre les obstacles que la vie met sur notre chemin. Il nous montre comme à deux, on est plus forts que nos démons.

Beautiful disaster n’a pas été une lecture légère comme je pensais que ce le serait mais en fait, ça a été une lecture coup de poing. Vous en ressortez avec le sourire aux lèvres!

Ce livre rentre dans le cadre du Challenge Romantique.

logo

Publicités

27 réflexions sur “Beautiful disaster – Jamie McGuire

  1. Pingback: Dyptique Reckless and Real, tome 2: Something real – Lexi Ryan | Le Sentier Des Mots

  2. Pingback: Swap Romance | Le Sentier Des Mots

  3. Je viens de découvrir BD à sa sortie VF et je ne lis ton avis qu’aujourd’hui… Je vois que ce bouquin a eu le même effet sur moi… Un coup de coeur… Cette histoire a été intense du début à la fin… J’ai adoré…

  4. Il est dans ma tablette et il me nargue depuis un petit moment. Il faut que je trouve le courage de me lancer dans la VO ta chronique risque de me faire vraiment sauter le pas. ^^

  5. Rah je le veux ce bouquin ♥ Je sais que la VO est mieux mais en général, si je suis occupée, je préfère me lancer dans des romans français que des romans anglais de peur de trop faire trainer ces derniers… d’où le fait que je préfère attendre la traduction. Mais vraiment, j’ai hâte de le découvrir !!

    • J’espère donc que la traduction sera à la hauteur ! Parce que depuis que les traducteurs ont eu le toupet de tronquer et de transformer des scènes des Hunger Games, je boude les VF ! 😉

    • N’hésite pas, le niveau d’anglais requis est très accesible, je trouve 🙂 Et même si tu as du mal, l’histoire et ce qu’on ressent sont si intenses que ça vaut le coup de suer un peu 😀

  6. Heyyyyyy Kao
    C’est genial que tu ai aimé
    Dis donc t’as enchainé deux super livres c’est dur de passer a autres choses !!!

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s