Trilogie La complainte, tomes 1 et 2: La complainte, La balade – Maggie Stiefvater

1 2

Synopsis tome 01:

Deirdre Monaghan, seize ans, est une musicienne prodigieuse. Elle est sur le point de découvrir qu’elle est aussi une « maintréflée », c’est-à-dire qu’elle possède le don de voir les fées. Alors qu’elle ne s’y attendait pas, Deirdre s’entiche d’un garçon mystérieux qui apparaît comme par magie dans sa vie ordinaire. Le problème est que Luke, un garçon énigmatique et d’une beauté renversante, s’avère être un « gallowglass », c’est-à-dire un mercenaire gaélique – un elfe assassin sans âme. S’il s’intéresse à elle, ce n’est pas pour connaître avec elle un amour de vacances, mais pour une raison beaucoup plus sombre. Un autre elfe maléfique, nommé Aodhan, poursuit également Deirdre. Ils ont tous les deux reçu la même mission de la reine des fées, une mission qui plongera Dee au coeur du royaume des fées. James, son meilleur et fidèle ami, doté d’un grand sens de l’humour, se retrouve avec Deirdre dans ce feu croisé. Deirdre avait souhaité ne pas passer un été trop ennuyant, mais se battre contre une reine.

Synopsis tome 02:

J’avais l’habitude d’être celle qui chasse. Quand je voyais une chose que je désirais, je la suivais, je la humais et je me l’appropriais. Par «chose», je parle d’un «humain», bien entendu. Je les aimais jeunes, talentueux et de sexe masculin. Plus ils étaient beaux, plus cela me plaisait. Cela adoucissait ma tâche. Je ne devais pas les quitter des yeux jusqu’à ce qu’ils meurent, alors autant qu’ils fussent beaux. Ce n’était pas de la cruauté. Plutôt de la générosité. Chacun avait supplié pour obtenir ce que je lui avais donné: la beauté, l’inspiration et la mort. Je transformais leur vie ordinaire en quelque chose d’extraordinaire. J’étais ce qui leur était arrivé de mieux dans leur vie. Vraiment, j’étais plus une bienfaitrice qu’une chasseuse. Mais aujourd’hui, dans cette forêt aux couleurs automnales, je n’étais ni l’une ni l’autre. J’avais été convoquée, tirée de ma forme désincarnée, pour être plongée dans un vrai corps. Je ne voyais personne dans les parages, mais je pouvais sentir les vestiges d’un envoûtement. Je pouvais entendre mes pas dans les feuilles mortes, et le son m’inquiétait. Je me sentais vulnérable et bruyante parmi ces arbres aux feuilles rougies, exposée ainsi à la vue de tous dans mon corps de jeune fille humaine. Je n’y étais pas habituée. Une odeur de feuilles et de thym embrasés flottait autour de moi, telle une invitation aux envoûtements et aux feux de joie. Il me suffisait de trouver une pensée humaine à laquelle m’accrocher, pour pouvoir quitter ces lieux.

Mon avis:

Amateurs de poésie et de lyrisme, bonjour!

La prose de Maggie Stiefvater vous est inconnue? Alors découvrez-la au plus vite et sans plus tarder.

Vous croyez , à lire ces résumés, avoir affaire à de la bit lit?

Vous vous trompez mes chers. Oubliez tout ce que vous savez des fées, tout ce que vous savez sur le surnaturel et sautez à deux pieds sur la Complainte et la Balade. Je vous l’assure, vous serez charmés tout comme je l’ai été.

Ces livres, ce ne sont pas que des récits autour de personnages mythiques comme les fées. Ce sont avant tout des histoires humaines, des récits relatant des relations ordinaires dans un contexte extraordinaire.

Le 1er livre se concentre sur les femmes. En particulier; les relations existant entre elles. Entre Deirdre et sa mère et sa grand-mère. Entre Deirdre et sa tante. Entre elle et la reine des Fées. C’est l’histoire des choix que Deirdre fait et qui vont déterminer toute sa vie. L’histoire d’amour, plutôt que d’absorber Deirdre, est plutôt un moyen de se concentrer sur qui elle est et c’est bienvenu de lire enfin une histoire où l’héroïne ne semble pas se languir d’un prince charmant pour ne vivre que pour lui.

La Complainte, c’est le récit d’une fille qui devient une femme en ayant des dures décisions à prendre. Ici, l’histoire d’amour est presque secondaire car Deirdre a un meilleur ami et que cette amitié est solide.

Deirdre n’est pas guidée que par la passion. C’est aussi une jeune fille qui réfléchit et qui met en balance les pour et les contre. Contrairement à une certaine Bella qui n’est pas foutue de distinguer l’amour/ amitié de l’amour/ amour, Deirdre a la tête sur les épaules. C’est ce qui fait que les moments de tension sont vraiment intenses et on se surprend à penser que l’histoire pourrait nous arriver vraiment. Qu’elle dépasse le cadre de la fiction.

Quant aux fées, Stiefvater a su les humaniser.

Je ne sais pas pour vous mais lorsqu’on lit les contes, on s’attend toujours à ce que les fées soient gentilles et qu’elles soient innocentes et vulnérables.

Ici, les fées peuvent être cruelles et sans pitié. Elles peuvent tuer comme ça sans se préoccuper de votre famille ou des êtres que vous laissez derrière vous.

En même temps, Maggie Stiefvater a ce pouvoir qui fait que ses descriptions des lieux et des personnages leur donnent un aspect envoûtant et lyrique. C’est tout simplement magique.

Le 2nd livre est plus intense et poétique tout en étant plus riche en actions. Il est plus … tout!

Il est sensé être la suite du 1er livre mais je le décrirai plus comme un compagnon du 1er.

Ici, le héros est James, meilleur ami de Deirdre.

L’écriture est toujours la même et pourtant, le récit prend un tours plus masculin. Il est plus brut, plus présent, plus terre a terre et pourtant, l’action elle-même gagne en magie et en féérique.

Malgré la tendance qu’a James à se montrer sarcastique sur tout, il se révèle plus sensible et en plus grande souffrance qu’on pourrait le croire.

Et la fin! Quelle fin!

Vous savez que la saga est finie. Vous savez qu’il n’y aura plus d’autre livre mais lorsque vous refermez le livre, vous vous surprenez à , dans votre tête, imaginer. Imaginer ce que vont devenir nos personnages. Il y a tellement de questions non résolues que vous vous surprenez à continuer la Balade dans l’imaginaire. A continuer la Magie de Maggie Stiefvater. N’est-ce pas magnifique?

Publicités

5 réflexions sur “Trilogie La complainte, tomes 1 et 2: La complainte, La balade – Maggie Stiefvater

  1. Alors en ce moment je le lis. Enfin pas vraiment, j’ai stoppé ma lecture. Je le terminerai quand je pourrais, mais déjà, quand je l’ai commencé j’ai trouvé les dialogues… bizarres, enfantins… ? Bon, je n’en suis qu’à la page 56, peut-être que je changerais d’avis 😉

  2. J’ai toujours La balade dans ma pile à lire… j’avais adoré La complainte et je suis absolument fan des autres livres de l’auteur, donc bon 🙂 Par contre il va y avoir un troisième tome dans cet univers, je crois que Maggie y travaille actuellement, il s’intitule Requiem !

  3. Salut ! Je suis Vanessa du blog Alohomora 😉 C’est grâce à Livraddict que je suis tombée sur ton blog et je dois dire que je le trouve superbe ! Je viendrai plus souvent 😉
    J’ai lu le premier tome de cette saga et je me rappelle avoir beaucoup aimé. La dernière fois que je m’étais renseignée, le deuxième tome n’était toujours pas sorti en français =D Je vais devoir rattraper mon retard !
    Bonne continuation avec ton blog ! A très bientôt !
    Bisous

    • Coucou 😛 Tu sais, rien qu’avec ton psedu, je te reconnais. Ca fait un moment que ton blog est dans mes favoris 😉 Pour la Complainte, elle est sortie il y a un petit bout de tps mais sa commercialisation dans les magasins ne s’est pas faite lgtps. Pour des raisons inconnues, il y a eu un petit problème de communication et hop, commercialisation suspendue pour une durée indéterminée. Si tu essayes de le commander à la fnac, les vendeurs te répondront qu’il n’existe pas en francais car pb de copyright *lève les yeux au ciel*

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s