Trilogie Intuitions (intégrale) – Rachel Ward

1 2 2

Synopsis tome 01:

Depuis qu’elle est petite, Jem voit des numéros flotter au-dessus des personnes qu’elle croise. C’est le jour où sa mère décède qu’elle comprend la signification de ces chiffres : ils indiquent la date de notre mort. Ce don la pousse à se replier sur elle-même et elle sombre dans la mélancolie. Jusqu’au jour où elle rencontre Spider… Alors qu’ils partent ensemble à la grande roue de Londres, The London Eye, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même numéro au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite. Ils seront les seuls survivants de l’attentat, mais aussi les seuls suspects recherchés une fois leur identité trahie par les caméras de surveillance. Au cours d’une longue cavale, Jem s’éveille à l’amour… Mais comment expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment oublier la terrible vérité qu’elle peut lire en Spider.

Synopsis tome 02:

Angleterre, 2026. À la mort de Jem, Adam a été élevé par Nana, sa grand-mère. De retour à Londres, il fait la connaissance de Sarah, une jeune femme qui le voit depuis plusieurs mois dans ses rêves. Mais un phénomène troublant va venir bouleverser leur existence. Tout le monde arbore soudain le même nombre : 01012027.

Déclaration de guerre, accident nucléaire, virus foudroyant ? Sarah et Adam savent qu’un effroyable événement est sur le point de se produire. Et ils n’ont que quelques mois pour changer le cours du destin…

Synopsis tome 03:

Post-chaos 2029. Mia, Adam et Sarah vivent ensemble et avec les conséquences de la célébrité dûe au fait de voir des nombres – qui correspondent aux dates de morts des personnes. Mais quelque chose est sur le point de les séparer. Durant le Chaos, la fille de Sarah, Mia , a échangé son nombre contre un autre. Son nouveau pouvoir en fait une cible terrifiante. Tout le monde veut vivre pour toujours.

Mon avis:

Dès les premières pages, on comprend à qui on a affaire et ça ne rigole pas.

Le livre est écrit à la première personne ; celle de Jem, ado rebelle de 15 ans, et comme toujours c’est un plaisir infime de lire un livre du point de vue du narrateur.

Entre le langage très nature de Jem, sa façon de penser, de vivre et d’appéhender la vie au quotidien, on prend déjà une bonne claque !
Ensuite, on rencontre le 2e personnage du roman, Spider. Deuxième claque ! Bye bye le stéréotype du séduisant gars ténébreux, irrationnellement beau et attirant.

Et pourtant, même si les premiers chapitres peuvent déstabiliser par le langage cru, par la façon de penser des deux protagonistes, ou par le monde dans lequel le récis est ancré, on oublie très vite ce coté là pour être emporté dans la fuite de Jem et Spider. Au fur et à mesure, on comprend les personnages, on les découvre et on les aime.

Vient ensuite une folle course contre la police, une fugue d’ados qui se transforme en quelque chose de bien plus profond. Des sentiments pour ces deux écorchés-vifs qui se développent et sont d’autant plus touchants et une prise de conscience de Jem sur la signification des chiffres qu’elle voit flotter au dessus des gens.

Une fin comme on n’en a pas vraiment l’habitude, ca nous change et c’est agréable aussi.

Passons au 2eme livre: Je m’attendais à une suite « directe », à retrouver les personnages là où je les avais laissés, mais finalement ça n’en est pas une, beaucoup d’années se sont écoulées depuis et ce tome peut vraiment se lire indépendamment.

Je me suis donc demandé si malgré tous ces changements , j’allais me faire à ce tome. Ca me semblait difficile car j’ai du mal à accrocher à une saga lorsque les héros changent et finalement, au bout d’un moment, j’ai pu accrocher! Ce second tome est plus sombre tant au niveau du passé de Sarah et d’Adam que de l’histoire globale concernant les chiffres.

Les chapitres sont très courts et il se passe tellement de choses qu’on a du mal à le reposer. On lit, on ne voit plus le temps passer et on se retrouve très rapidement à la dernière page. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Comment serait-ce possible ? Il n’y a pas un seul temps mort dans ce livre. Si les chapitres sont courts, il s’y passe systématiquement un évènement important, ce qui fait qu’on a toujours envie de continuer, d’en savoir plus, de savoir comment toute cette histoire va se terminer…

Il y a également dans ce tome un petit côté dystopique qui me plait bien. C’est assez peu exploité, mais j’ai beaucoup aimé. Tout se passe dans un futur proche qui ressemble beaucoup au monde actuel, sauf que tout est surveillé, il y a des caméras partout, on implante des puces aux nouveaux-nés… C’est vraiment actuel.

Et le dernier tome?

Eh bien, il nous plonge entièrement dans la dystopie, là. Sans vouloir vous en dévoiler trop, vous saurez que ce livre se lit tout seul.

Bon, pour être honnete , j’ai passé la majorité du temps à être énervée et en colère contre Sarah.

Je la trouve trop …. à côté de la plaque, on va dire.

Mais je vous laisse vous faire votre propre idée.

Publicités

2 réflexions sur “Trilogie Intuitions (intégrale) – Rachel Ward

    • Je suis pareille, je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire. Mais je me suis obstinée car je n’aime pas commencer des sagas sans les finir ( à part pour Journal d’un vampire que je n’arrive décidément pas à continuer. Je me suis arrêtée au beau milieu du 2eme livre). Mais pour Intuitions, le 2eme livre a introduit un nouveau concept qui était vraiment porteur. Malheureusement, ça n’a pas continué pour le dernier tome et c’est vrai que j’ai globalement un avis mitigé de la saga pour finir.

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s