Trilogie Hex Hall (intégrale) – Rachel Hawkins

1 2 3

Synopsis du tome 01:

Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu’on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n’a aucun besoin qu’une élève soit retrouvée vidée de son sang. C’est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu’il ne faut surtout pas énerver…

Synopsis du tome 02:

Quand on apprend qu’on est une sorcière et que les vampires et autres loups-garous n’ont rien d’un mythe, il vaut mieux avoir l’esprit ouvert, comme Sophie. Mais quand on découvre que, bien plus qu’une sorcière, on est un démon au pouvoir. phénoménal, convoité par une secte diabolique, c’est la catastrophe. Sans oublier que le garçon de vos rêves a failli vous tuer. Mais c’est un détail. Un tout petit détail. N’est-ce pas. Sophie ?

Synopsis du tome 03 ( Sortie en français prévue en automne 2012) Traduction du résumé par moi:

Juste alors que Sophie Mercer commence à accepter ses extraordinaires pouvoirs de démon, le Conseil les lui restreint. Maintenant, Sophie est sans défense, seule et à la merci de ses ennemis jurés- les Brannicks, une famille de guerrières qui chasse les Prodigium. En tout cas c’est ce que Sophie pense jusqu’à ce qu’elle fasse une surprenante découverte. Les Brannick savent qu’une guerre épique se prépare et elles pensent que Sophie est la seule assez puissante pour empêcher la fin du monde. Mais sans ses pouvoirs, Sophie n’est pas aussi confiante. Elle est partie pour un voyage du tonner – pourra -t-elle récupérer ses pouvoirs à temps?

Mon avis:

Lorsque j’ai découvert la saga, j’ai cru, à tort, avoir affaire à une de ces pâles copies de la saga Harry Potter.

Eh ben non!

Tout d’abord, Sophie a un caractère bien trempé avec une répartie dont je suis jalouse. Dans les pires situations, elle arrive toujours à nous sortir des vannes quelquefois douteuses et à avoir le mot qui fait sourire. Surtout lorsqu’on est en plein drame. Sophie a du punch et de l’énergie à revendre.
Loin de s’appesantir sur elle, elle est mûe par un instinct qui la pousse à l’action plutôt qu’à l’introspective et ça fait du bien!

Avec une héroïne pareille, vous vous doutez bien que la personne dont elle tombe amoureuse ne sera pas du genre mou et docile.

Et pourtant, Archer Cross ne répond pas à l’archétype du « bad guy ».

Vous pensiez voir un Angel?

Détournez votre chemin car Archer Cross ne mâche pas ses mots et ses actes, même réfléchis, traduisent sa nature sauvage et insolente.

Archer Cross pourrait être un Patch ( Hush Hush) combiné à un Gale ( Hunger Games). Et même si je ne suis pas team Gale, je suis définitivement team Archer.

L’intrigue des livres maintenant: forcément, on retrouve des tours de magie mais l’histoire est plus compliquée qu’il n’y paraît et les méchants parce qu’il y en, ne sont pas que noirs au fond. Leurs motivations fait que ces méchants sont plus dangereux qu’un Voldemort parce qu’en fait, tout part d’un bon sentiment. Eh oui!

Sans vouloir spoiler le dernier tome que vous découvrirez en automne, sachez déjà que vous pourrez vous ruer dessus sans avoir peur d’être déçu.

Le dernier livre est riche en révélations, en action mais aussi en sentiments.
Je ne vous dirai pas qui mais j’ai versé ma petite larme au dénouement de celui-ci. C’est si intense! Déjà les morts, puis le « après » et réaliser qu’en fin de compte, Elodie est un personnage complexe même dans sa mort… ça n’a pas de prix.

Rachel Hawkins a su me plonger dans un monde de magie, de sorts et de monstres sans me donner cet arrière gout amer d’Harry Potter. Elle se démarque par l’originalité avec laquelle elle construit son récit et nous livre ses personnages tous plus marquants les uns que les autres.

Le seul bémol que je pourrais faire, c’est que j’aurais voulu un livre plus épais et qui ne fait pas que survoler les nouveaux personnages introduits dans l’intrigue. Ben oui, je les ai à peine rencontrés que hop, ça y est, c’est fini!
Bouhhh. Heureusement, la fin que Rachel Hawkins a choisie n’est pas fermée et laisse plutôt la porte ouverte à l’imagination. Ca, c’est la vraie magie d’un auteur…

Publicités

4 réflexions sur “Trilogie Hex Hall (intégrale) – Rachel Hawkins

Laisser une empreinte

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s